Solidarité au Luxembourg: 125 réfugiés ukrainiens hébergés au «Grand Hôtel» à Echternach
Publié

Solidarité au Luxembourg125 réfugiés ukrainiens hébergés au «Grand Hôtel» à Echternach

ECHTERNACH – Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, de l'Immigration et de l'Asile, a fait le point ce vendredi soir sur l'accueil des réfugiés d'Ukraine.

1 / 12
Le «Grand Hôtel», à Echternach, a été transformé en structure d'hébergement de protection temporaire.

Le «Grand Hôtel», à Echternach, a été transformé en structure d'hébergement de protection temporaire.

Foto: Editpress/Tania Feller
Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, de l'Immigration et de l'Asile, a fait le point sur la situation des réfugiés ukrainiens au Luxembourg.

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, de l'Immigration et de l'Asile, a fait le point sur la situation des réfugiés ukrainiens au Luxembourg.

Foto: Editpress/Tania Feller

Foto: Editpress/Tania Feller

À la date du 10 mai 2022, un peu plus de 3 000 personnes (3 014) en provenance d'Ukraine ont obtenu le statut de la protection temporaire au Luxembourg, selon les chiffres présentés ce vendredi soir à Echternach par Jean Asselborn. Le ministre des Affaires étrangères, de l'Immigration et de l'Asile, s'est déplacé pour l'occasion au «Grand Hôtel», un ancien hôtel qui a été transformé en structure d'hébergement pour les personnes fuyant la guerre en Ukraine.

125 réfugiés ukrainiens, bénéficiaires de protection temporaire (BPT), sont actuellement hébergés dans cette structure, qui peut accueillir au maximum 152 personnes. Ces familles, mais aussi ces femmes seules et hommes seuls pourront y rester jusqu'à la fin de validité de leur attestation de protection temporaire, actuellement fixée au 4 mars 2023.

Plus globalement, 1 520 personnes en provenance d'Ukraine sont hébergées dans 19 structures de l'Office national de l'accueil (ONA), dont le détail est le suivant: 10 structures de protection temporaire, 7 structures d'hébergement d'urgence, 1 centre de primo-accueil d'urgence (site Tony Rollman), 1 structure de primo-accueil au Kirchberg (SHUK). Parmi ces 1 520 personnes, 88,2% ont la nationalité ukrainienne, la majorité sont des femmes (59,5%) et 32,3% sont des mineurs.

37 chambres de 2 à 6 personnes

Le «Grand Hôtel» à Echternach, réaménagé pour accueillir des réfugiés, dispose de 37 chambres de 2 à 6 personnes, équipées chacune d'une salle de bains. Il comporte également une salle d'activités, un réfectoire, une buanderie, avec 8 lave-linge et 8 sèche-linge. Les repas sont fournis. Deux agents de gardiennage sont présents 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

(pp)

Ton opinion

11 commentaires