Publié

Sebastian Reddeker«Entre 2 et 4 jours, la longueur classique d'un séjour au Luxembourg »

LUXEMBOURG – Sebastian Reddeker, CEO de Luxembourg for Tourism, est l'invité de L'essentiel Radio tout au long de la semaine.

Sebastian Reddeker dirige Luxembourg for Tourism depuis 2018.

Sebastian Reddeker dirige Luxembourg for Tourism depuis 2018.

La séquence du 8 juillet

Véritable compagnon de voyage, l’application mobile Visit Luxembourg, lancée il y a un an, compte déjà plus de 42 000 utilisateurs. «Pour nous, c’est un grand succès. Les retours sont très positifs», rappelle Sebastian Reddeker.

Ce dernier précise que le Luxembourg est une destination où l'on ne séjourne généralement pas très longtemps. «Si parfois des familles peuvent rester trois semaines en camping, la longueur classique d’un séjour oscille entre 2 et 4 jours».

«Un titre fait pour commencer le week-end»

La séquence du 7 juillet

Comment le Luxembourg est-il perçu par son grand voisin allemand? Le Grand-Duché est-il connu? Apprécié? «Il y a un potentiel de 13 millions d’Allemands qui s’imaginent venir un jour au Luxembourg», explique Sebastian Reddeker, CEO de Luxembourg for Tourism, qui s’appuie sur une enquête.

Avant de nuancer. «Cela ne veut pas dire qu’ils viendront tous et tout de suite, mais c’est important pour nous de voir ce que pensent les Allemands du Luxembourg». Ce dernier estime qu’il faut exploiter ce potentiel.

Pour Sebastien Reddeker, l’image du pays est en train de changer à l’étranger. Les «clichés» sur le pays ne représentent selon lui que 6% des résultats des enquêtes menées par Luxembourg for Tourism. Il ajoute que les Luxembourgeois sont bien vus.

«Le premier disque que j'ai acheté»

La séquence du 6 juillet

D’où viennent les touristes qui visitent le Luxembourg? Les Belges représentaient l’année passée 23% du tourisme étranger au Luxembourg, devant les Pays-Bas et l’Allemagne. Viennent ensuite les touristes français, les Britanniques, les Italiens, les Suisses…

«On a même eu des touristes américains, l’année dernière, malgré toutes les restrictions. C’est un marché qui devrait reprendre au plus tard l’année prochaine», estime Sebastian Reddeker, CEO de Luxembourg for Tourism.

Ce dernier explique qu’entre 10 et 15% des touristes qui visitent le Luxembourg combinent le Grand-Duché avec des destinations plus éloignées, comme Paris. Selon Sebastian Reddeker, cela concerne principalement les touristes asiatiques et américains.

Cette année, plus de 2 millions de nuitées sont espérées. «Les chiffres des réservations sont assez positifs. Les campings cartonnent cette année, ils ont dépassé les chiffres de 2019», ajoute-t-il.

«Pour danser avec un verre dans la main»

La séquence du 5 juillet

Qu'est-ce qui a amené Sebastian Reddeker, originaire de Westphalie, au Luxembourg? «On s'est arrêtés pour faire le plein, sur la route vers le sud de la France», sourit Sebastian Reddeker.

Selon le CEO de Luxembourg for Tourism, les touristes sont adeptes de la capitale, qui représente 34% des voyages vers le Grand-Duché. Le deuxième atout du pays est sa nature, avec 32%. Le Luxembourg attire aussi par son accessibilité. La plupart arrivent au Luxembourg par les voies routières.

«La gratuité des transports est un facteur de visibilité très important pour le Luxembourg», assure-t-il. Pour lui, l'offre de mobilité douce est un autre atout qui séduit les touristes.

«Un film qui me fait rêver»

La séquence du 4 juillet

Au Luxembourg depuis quinze ans, l'Allemand Sebastian Reddeker dirige Luxembourg for Tourism. Selon lui, les touristes seront de retour au Luxembourg, cet été. «Les réservations sont en hausse, de mois en mois», constate-t-il, même s'il admet que les chiffres ne seront pas aussi bons qu'en 2019.

«Un morceau qui me rappelle mes vacances»

Comment retrouver la «Story»?

  • L'essentiel Radio: Du lundi au vendredi trois fois par jour (9h40 / 15h20 / 18h20).

  • lessentiel.lu: Un nouvel épisode est ajouté à l'article du lundi au vendredi.

  • Archive Web: Dans notre dossier vous trouverez les anciennes storys.

  • L'essentiel: Le meilleur de la semaine est à retrouver dans notre journal de vendredi.

(L'essentiel)

Ton opinion

0 commentaires