Investissements – 15 millions pour un terrain à Esch-Belval

Publié

Investissements15 millions pour un terrain à Esch-Belval

LUXEMBOURG - L'État va devoir racheter des terrains pour finir les travaux de la liaison avec Micheville.

Selon l'agenda dévoilé lundi, la liaison Micheville-Raemerich devrait être achevée mi-2014. (editpress)

Selon l'agenda dévoilé lundi, la liaison Micheville-Raemerich devrait être achevée mi-2014. (editpress)

L'assainissement des terrains sur la friche d'Esch-Belval continue à coûter cher à la collectivité. Lundi, le ministre du Développement durable, Claude Wiseler (CSV), a confirmé que les travaux se poursuivaient. D'après lui, il serait possible d'utiliser les terres fortement polluées pour réaliser les soubassements d'autoroutes. «Des tests sont actuellement en cours.

D'après les Ponts et Chaussées, on devrait connaître les résultats dans cinq ou six mois», a confié le député vert Félix Braz, qui assistait à une réunion avec Claude Wiseler.
Alors que l'an passé, le Parlement a consenti à une rallonge de 33 millions d'euros pour la réalisation de la liaison Micheville ainsi que pour faire face au coût de la dépollution, le projet pourrait bien coûter plus cher. L'État devrait se porter acquéreur d'un nouveau terrain pour un prix de 15 millions d'euros afin de finir la liaison avec la France, soit un surcoût de 48 millions.

Justement, côté français on s'est engagé à démarrer les travaux de la liaison cette année pour l'achever mi-2014. La liaison Micheville-Raemerich serait alors opérationnelle deux mois avant la première rentrée universitaire prévue sur le campus Belval.

Patrick Théry

Ton opinion