Drame en Indonésie – 154 victimes ont péri dans le séisme

Publié

Drame en Indonésie154 victimes ont péri dans le séisme

Le bilan du séisme et du tsunami qui a suivi s'est alourdi mercredi. 154 personnes sont mortes, 400 autres sont toujours disparues.

Le précédent bilan faisait état mercredi matin de 112 morts sur l'archipel des Mentawaï, au large de l'île de Sumatra.

M. Harmensyah a souligné l'urgence d'apporter de l'aide aux survivants. «Ils ont perdu leurs maisons et ont besoin d'une aide importante. Des tentes ont été acheminées mais pas en nombre suffisant», selon lui. Les opérations de secours sont rendues difficiles par l'isolement des Mentawaï, difficiles d'accès et privés de communications. Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a prévu de se rendre dans l'après-midi à Padang, le port le plus proche sur Sumatra, pour superviser les secours.

Vagues de trois mètres de haut

Plusieurs villages, notamment sur l'île de Pagai du Sud, ont été dévastés par des vagues de trois mètres de haut qui ont pénétré jusqu'à 600 mètres à l'intérieur des terres.
Des vagues de trois mètres de haut ont dévasté une dizaine de villages côtiers de l'archipel des Mentawaï, au large de Sumatra, l'une des zones les plus menacées par les séismes en Indonésie.

Sur l'île de Pagai du sud, l'une des plus touchées, les vagues ont pénétré jusqu'à 600 mètres à l'intérieur des terres, selon le chef du centre de crise du ministère de la Santé, Mudjiharto. «Dans le village de Muntei, 80% des constructions ont été endommagées par les vagues et de nombreux habitants sont portés disparus».

Éruption volcanique

Un groupe de touristes australiens a témoigné avoir vu «un mur d'eau blanche d'écume» s'abattre sur leur bateau et le détruire, leur laissant juste le temps de se jeter à l'eau. Les îles Mentawaï attirent peu de touristes, à l'exception de surfeurs, en particulier australiens, car elles offrent des «spots de surf» parmi les plus beaux du monde, selon des spécialistes.

Simultanément, l'Indonésie doit gérer l'éruption mardi soir du volcan Merapi, l'un des plus actifs au monde, sur l'île voisine de Java, qui a fait au moins 25 morts, selon un nouveau bilan publié mercredi matin.

Le président américain Barack Obama s'est déclaré «profondément attristé» par les pertes en vies humaines. «En tant qu'amis de l'Indonésie, les États-Unis se tiennent prêts à apporter leur aide sous quelque forme que ce soit», a ajouté M. Obama, qui est attendu à Jakarta en novembre dans le cadre d'une tournée en Asie du Sud-Est.

L'essentiel Online avec AFP

Ton opinion