Au Luxembourg – 155 voitures de plus sur les routes chaque semaine

Publié

Au Luxembourg155 voitures de plus sur les routes chaque semaine

LUXEMBOURG - Le trafic au Grand-Duché est de plus en plus dense, avec le marché du travail qui continue à grandir.

Le trafic atteint ses limites à l'heure de pointe.

Le trafic atteint ses limites à l'heure de pointe.

La fondation Idea de la Chambre de commerce a examiné, dans sa dernière publication, l'impact de la croissance du marché du travail sur la mobilité. L'étude montre que 254 emplois sont pourvus chaque semaine au Grand-Duché. Du coup, chaque semaine, 155 voitures en plus viennent alourdir le trafic au Luxembourg, avec, en moyenne, 1,2 personne dans chaque véhicule. 48 des nouveaux travailleurs arrivent en bus ou en train, 15 à pied et cinq à vélo.

Ce phénomène affecte le trafic non seulement au Luxembourg, mais aussi dans les pays frontaliers. Cependant, ce sont bien les habitants du Grand-Duché qui souffrent le plus de la croissance de la densité du trafic. En moyenne, il leur faut 34 minutes pour effectuer un trajet de 13 kilomètres. Les frontaliers venus de France ont besoin de 54 minutes pour 34 km et les Belges de 51 minutes pour 42 km. Ce sont les Allemands qui s'en sortent le mieux, avec une moyenne de 40 minutes pour 40 km.

La fondation Idea estime qu'environ 73 000 automobilistes qui circulent seuls actuellement doivent faire du covoiturage ou utiliser les transports en commun d'ici 2025, pour ne pas aggraver encore la situation sur les routes du Luxembourg.

(sw/L'essentiel)

Ton opinion