Evénement au Luxembourg – 16 000 canards sur la ligne de départ

Publié

Événement au Luxembourg16 000 canards sur la ligne de départ

LUXEMBOURG - Samedi, une vraie déferlante de canards envahira la Pétrusse pour la bonne cause, lors de la Duck Race.

De nombreux spectateurs sont présents pour espérer voir gagner leur canard ou profiter de l’ambiance.

De nombreux spectateurs sont présents pour espérer voir gagner leur canard ou profiter de l’ambiance.

Editpress/Isabella FInzi

«L’an dernier, comme le niveau de la Pétrusse était très bas en raison du beau temps, il a fallu appeler les pompiers pour que la course de canards puisse se faire. Ils ont utilisé leur plus gros camion pour augmenter temporairement le débit du cours d’eau», sourit Perry Arrensdorff, de la Table Ronde Luxembourg, organisatrice de la Duck Race.

Samedi, à 15h, près du viaduc, les membres de la Table Ronde Luxembourg déverseront un conteneur de 16 000 canards dans la Pétrusse. Et les spectateurs croiseront les doigts pour voir le volatile sur lequel ils ont misé gagner. Les visiteurs, eux, commenceront à déferler à 12 h à l’ouverture du village, où ils trouveront boissons et restauration. Ceux qui n’ont pas encore leurs tickets pour des canards pourront en acheter sur place. «Chaque année, le site est noir de monde, commente Perry Arrensdorff. Nous avons un public familial et aux nationalités très mélangées».

Comme à leur habitude, les canards s’affronteront pour la bonne cause. Cette année, les fonds récoltés iront à Caritas Buttek, Telos-éducation ASBL et SOS Kannerduerf. La course nécessite une grande logistique. «Nous faisons toujours très attention qu’aucun canard ne s’égare dans la nature en fin de journée. En revanche, certains disparaissent, très probablement subtilisés par des visiteurs qui veulent garder un souvenir. Chaque année, nous devons ainsi racheter près de 500 canards. Puis les recompter et les étiqueter», relate Perry Arrensdorff.

(Séverine Goffin /L'essentiel)

Infos pratiques

Samedi, dès 12h, à la Pétrusse, près du viaduc.

Ton opinion