Transport aérien – 2 300 passagers bloqués par la neige

Publié

Transport aérien2 300 passagers bloqués par la neige

LUXEMBOURG - Les chutes de neige ont piégé des milliers de passagers dimanche dans les aéroports européens. L'aéroport du Findel a fermé ses portes jusqu'au moins lundi 6h.

L’ensemble des aéroports européens connaissent de sérieuses difficultés et celui de Luxembourg n’échappe pas à la règle : après avoir annoncé de sérieux retards et des vols annulés, les autorités ont dû se rendre à l’évidence et fermer l’aéroport au moins jusqu'à lundi, 6h.

En tout, ce sont 2 311 personnes bloquées à Luxembourg ou à leur destination, 1 387 au Findel et 924 à leur destination. Luxair Luxembourg Airlines et LuxairTours ont dû annuler 51 vols au départ et à l'arrivée de Luxembourg. Pour lundi, les vols vers Londres, Francfort, Paris et Munich ont été annulés.

Pour plus de renseignements, consultez le site de luxair.lu. Pour toutes questions concernant les remboursements ou les réservations, consultez le site Internet sous l'adresse www.luxair.lu, rubrique Infos pratiques / Après le vol / Votre avis / Remboursement-Annulation et à partir de 8h lundi matin au +352/2456-4242.

Matelas et lits de camps

À Francfort, Bruxelles, Amsterdam, Paris ou Londres, les voyageurs ont passé la nuit dans les aérogares, où matelas et lits de camps avaient été installés et des couvertures distribuées.

Au Royaume Uni, des milliers de voyageurs en transit étaient bloqués dans les aéroports, rejoints, pour ce week-end le plus chargé de l'année, par des Britanniques tentant de rejoindre des membres de la famille ou une destination ensoleillée.

Mais seuls quelques vols décollaient des deux principaux aéroports du pays, Heathrow et Gatwick, dans la banlieue de Londres, qui ont rouvert dimanche.

Répercussions sur le continent

Les autorités ne prévoyaient pas de retour à la normale avant lundi, alors que le royaume est en passe d'enregistrer le mois de décembre le plus froid depuis 1910. Dans la nuit de samedi à dimanche, le mercure est tombé jusqu'à -19,5 degrés Celsius dans l'East Midlands, dans le centre de l'Angleterre.

Sur les routes, la circulation restait très difficile en Ecosse et dans le nord de l'Angleterre. Même les transports ferroviaires étaient sévèrement perturbés, notamment la liaison transmanche Eurostar.

La fermeture d'Heathrow, premier aéroport au monde pour le trafic international, a eu des répercussions sur les autres aéroports du continent.

Quelque 1 500 personnes, notamment les passagers à destination de Londres, ont été déroutées vers la Belgique et ont passé la nuit à l'aéroport de Bruxelles, où les vols étaient annulés ou retardés.

Deux Boeing de British Airways en provenance des Etats-Unis se sont posés dimanche à Reykjavik, faute de pouvoir atterrir à Londres.

À Francfort, où les pistes étaient ouvertes en alternance, plus de 540 vols ont été annulés et les salles d'enregistrement étaient encombrées de passagers.

La compagnie aérienne Lufthansa a conseillé à ses clients de prendre des trains. Mais ceux-ci sont bondés et des annulations et retards étaient attendus dans les chemins de fer en raison de l'enneignement.

Nombreux vols annulés en France

Et dans les différents aérogares autour de Paris, près de 20 000 voyageurs attendaient leur avion, selon une source aéroportuaire.

À Roissy, principal aéroport français, la moitié des pistes seulement fonctionnaient. Les autorités de l'aviation civile ont demandé aux compagnies aériennes d'annuler 40% de leurs vols à Roissy à partir de 15H00 GMT. Quelque 450 avions devaient toutefois décoller dans l'après-midi.

Environ 5 200 voyageurs avaient été déroutés sur la France après la fermeture d'Heathrow samedi et la moitié d'entre eux ont passé la nuit dans les aérogares de Roissy ou de Beauvais, au nord de Paris, ou dans des gymnases proches.

Pour ne pas accentuer l'engorgement, les autorités françaises ont demandé aux autres aéroports de ne plus dérouter ou laisser décoller des appareils à destination de Roissy jusqu'à 14h30.

La Tour Eiffel couverte de neige a été fermée aux visiteurs et des matches de football ont été annulés, comme Ajax-Feyenoord à Amsterdam ou Lens-Caen dans le nord de la France, l'enneignement compliquant l'accès aux stades.

Quatre personnes meurent de froid dans les Balkans

En Bosnie, deux hommes âgés de 72 et 50 ans ont été retrouvés morts dans la région de Banja Luka, dans le nord de la Bosnie, selon le journal Nezavisne Novine. L'autopsie a confirmé qu'ils avaient péri à cause du froid.

En Serbie, un couple âgé a été découvert mort par les voisins dans la ville de Krusevac, dans le sud du pays. La police a expliqué qu'ils avaient péri dans leur maison, qui était coupée du monde en raison des importantes chutes de neige des derniers jours, selon la télévision serbe RTS.

En Croatie, les températures ont chuté dans la nuit de samedi à dimanche, atteignant même moins 21 degrés Celsius à Cakovec, dans le nord du pays.

Certaines liaisons maritimes avec les îles de Brac, Hvar, Vis et Korcula ont été annulées en raison de vents violents.

Des aéroports dans les Balkans ont été enfin brièvement fermés en raison de la neige.

(L'essentiel Online/AFP)

«Ça roule plutôt bien»

Les autoroutes semblaient quasiment partout praticables mais la police grand-ducale invitait toujours à la prudence dimanche soir notamment à cause de l'aquaplaning. Le réseau secondaire était encore perturbé et des routes coupées.

Une douzaine d'incidents

Outre un engin de déneigement qui s'est renversé à Troisvierges et a blessé une personne grièvement, la police n'a déploré dimanche qu'une douzaine d'accidents sans gravité.

L'homme gravement blessé est le conducteur d'un petit tracteur de déneigement. Pour des raisons encore inconnues, à 8h45, Grand-Rue, à Troisvierges, le véhicule s'est renversé et le conducteur a été grièvement blessé à la tête.

Des scouts surpris par la neige

Au cours de la journée, Au cours de la journée, les préposés du 112 ont géré plus de 1700 appels. Les pompiers et la Protection Civile sont intervenus plus de 258 fois pour dégager des routes bloquées par des arbres tombés, déneiger des toits et enlever des stalactites de glace.

À Bollendorf-Pont, une personne a été légèrement blessée vers 17 h, suite à un arbre tombé sur sa voiture. Le centre de secours de Bigonville a porté assistance à un groupe d’une trentaine de scouts en ballade et surpris par la neige. Ils ont été ramenés vers leur chalet à Bilsdorf.

Ton opinion