Au Grand-Duché – 20 millions d'euros de plus pour e-Go

Publié

Au Grand-Duché20 millions d'euros de plus pour e-Go

LUXEMBOURG - Le projet
e-Go pourrait bientôt être étendu à un système de télématique informant
les usagers en direct.
Enfin bientôt... en 2018.

Aujourd'hui, tous les véhicules de transports en commun sont équipés, au Luxembourg, de lecteurs de cartes e-Go. Mais cette carte de transport qui permet de prendre indifféremment le bus ou le train n'est pas compatible avec les abonnements professionnels français, belges ou allemands. Pas encore compatible… Car lors du récent sommet de la Grande Région, la Lorraine s'était montrée intéressée par le système notamment pour ses usagers frontaliers. Un bon moyen de rentabiliser l'investissement de 16,7 millions d'euros et de réduire la facture de maintenance de l'ordre d'un million chaque année… Mais depuis, l'affaire est restée au stade des déclarations d'intention.

Des intentions, le ministre du Développement durable, Claude Wiseler (CSV), en a aussi. Il a annoncé lundi qu'il souhaitait développer et intégrer e-Go dans un programme plus vaste de télématique. «À l'instar des bornes d'information installées dans les arrêts de bus de Luxembourg-Ville», se réjouissait lundi l'ex-échevine de la capitale, Anne Brasseur (DP). Évalué à quelque 20 millions d'euros, ce système de télématique, couplé à une application pour téléphones portables, ne verra cependant pas le jour avant… 2018.

Patrick Théry

Ton opinion