Langue au Luxembourg – 200h de «congés» pour apprendre le luxembourgeois

Publié

Langue au Luxembourg200h de «congés» pour apprendre le luxembourgeois

LUXEMBOURG - Depuis 2009, 3 705 personnes ont introduit une demande de congé linguistique pour apprendre la langue du pays.

Le congé est sanctionné d'un diplôme.

Le congé est sanctionné d'un diplôme.

Editpress

C'est une possibilité permise par une loi entrée en vigueur en 2009: chaque travailleur (au Grand-Duché depuis au moins six mois) peut introduire une demande de congé linguistique pour apprendre le luxembourgeois. Chacun dispose ainsi de 200 heures, «obligatoirement divisée en deux tranches de 80 heures au minimum et de 120 heures au maximum chacune», indique l'article 3 du texte adopté le 17 février 2009.

Ils sont, à ce jour, 3 705 à avoir introduit cette demande, a indiqué vendredi George Engel, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie, dans une réponse au député CSV Paul Galles. Il n'existe pas de statistiques quant à leur nationalité mais la plupart habitaient au Luxembourg (1 545) et en France (1 503). Un demi-millier résidait en Belgique et près de 130 en Allemagne.

Ce sont les salariés des secteurs des services (1 758) et des soins (1 223) les plus demandeurs, devant celui du commerce (281). L'écrasante majorité (3 605) étaient des salariés (contre 100 indépendants).

À noter qu'une indemnité compensatoire égale au salaire horaire est versée au salarié (jusqu'à maximum quatre fois le salaire minimum non qualifié). Plus d'infos sur www.guichet.lu.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion