22 ans de prison pour le cerveau du braquage d'une bijouterie au Luxembourg

Publié

Procès en France22 ans de prison pour le cerveau du braquage d'une bijouterie au Luxembourg

LYON/LUXEMBOURG – Le procès des braqueurs de la bijouterie Goeres, en mars 2018 à Luxembourg-Ville, se tient depuis quelques jours à Lyon. La cour d'assises a rendu son jugement jeudi.

par
Marion Mellinger

Le verdict est tombé à Lyon, jeudi, dans le procès des braqueurs de la bijouterie Goeres, en mars 2018 à Luxembourg-Ville. L'avocat général avait requis de 3 à 30 ans de prison à l'encontre des braqueurs du commerce situé rue Philippe II, dans la capitale du Grand-Duché.

Le 20 mars 2018, deux hommes grimés en vieillards cambriolaient la bijouterie, emportant avec eux 87 montres de luxe – Rolex et Patek Philippe. Un butin qui se chiffre à plus de deux millions d'euros. L'équipe de malfaiteurs avait ensuite pris la direction de la France, où la police judiciaire a alors tenté d'intercepter leurs deux voitures à Limas (Rhône), à la sortie de l'autoroute A6. Vers 2h30, deux des malfaiteurs sont interpellés sans incident dans la voiture de tête. Le deuxième véhicule est repéré peu après, mais son passager, armé d'un fusil d'assaut, tire à plusieurs reprises en direction de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), sans faire de blessés, avant de prendre la fuite.

À l'issue d'une course poursuite, la voiture est retrouvée abandonnée sur la commune d'Arnas, tandis que ses deux occupants se réfugient dans un pavillon d'un lotissement, menaçant avec leur arme un couple et leurs quatre enfants surpris dans leur sommeil. Vers 3h30, la BRI intervient et parvient à interpeller les deux malfaiteurs, qui détenaient le butin, sans échange de coups de feu.

La cour d'assises a rendu son jugement jeudi.

La cour d'assises a rendu son jugement jeudi.

De 1 à 22 ans de prison

Le cerveau de l'opération a été condamné jeudi par la cour d'assises de Lyon à 22 ans de prison ferme pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique, vol organisé avec arme et séquestration, selon BFM Lyon. Son complice, présent dans la bijouterie, qui avait tiré des coups de feu sans faire de blessés, écope lui de 12 ans de prison. Un troisième homme qui faisait le guet, armé, le jour du braquage et qui a forcé le barrage de police s'est vu infliger une peine de 10 ans de prison assortie d'un mandat de dépôt.

Des peines allant d'un an de prison avec sursis à cinq ans ferme ont été prononcées à l'encontre des six autres prévenus. Selon nos confrères français, deux d'entre eux n'étaient pas présents ce jeudi pour le dernier jour du procès.

Ton opinion

14 commentaires