Au Luxembourg – 265 morts évités grâce à la vaccination

Publié

Au Luxembourg265 morts évités grâce à la vaccination

LUXEMBOURG - C'est ce qu'annonce une étude de l'OMS et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

202 personnes de plus de 80 ans ont été sauvées.

202 personnes de plus de 80 ans ont été sauvées.

Editpress

Depuis le début de l'épidémie, plus de 1,5 million de personnes sont mortes sur le continent européen selon les calculs de l'AFP réalisés à partir de bilans officiels. Dont plus de 90% avaient plus de 60 ans. Mais il y aurait pu en avoir beaucoup plus, selon une étude publiée en fin de semaine dernière par le bureau régional de l'OMS en Europe et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

L'étude estime que le nombre de morts a été plus que divisé par deux grâce à la mise en place de la vaccination en décembre 2020. Si effectivement 442 116 personnes de plus de 60 ans sont décédées du coronavirus, 469 186 vies ont été sauvées grâce au sérum.

«Sans les vaccins, beaucoup d'autres gens seraient morts»

Au Luxembourg, 490 personnes sont décédées du coronavirus depuis décembre 2020 mais 265 vies ont été sauvées depuis un peu moins d'un an grâce à la vaccination, estiment l'OMS et l'ECDC. Dont 14 chez les 60-69 ans, 49 chez les 70-79 ans et 202 chez les plus de 80 ans. En France et en Belgique, ce sont respectivement près de 39 000 vies et 8 000 vies qui ont été épargnées. Plus de 157 000 en Angleterre, 90 000 en Espagne et plus de 35 000 en Italie.

«Le bilan du Covid-19 a été dévastateur dans notre région, mais nous pouvons maintenant affirmer catégoriquement que sans les vaccins comme outils pour contenir cette pandémie, beaucoup d'autres gens seraient morts», a indiqué Hans Kluge, directeur régional de l'OMS pour l'Europe, qui invite les pays à maintenir leurs efforts pour obtenir une couverture vaccinale importante des plus fragiles.

77% des résidents présentent un schéma vaccinal complet

Dans une réponse parlementaire, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, a fait lundi le point de la vaccination selon les tranches d’âge. Au 22 novembre, 90% des plus de 80 ans présentaient un schéma vaccinal complet. Entre 40 et 80 ans, les taux oscillaient entre 80,2% et 86,4%.

À l’autre bout de la pyramide des âges, les deux tiers des 12-17 ans étaient complètement vaccinés, 70,7% des 18-19 ans. Les 20-30 ans, eux, sont moins passés par les centres de vaccination (un peu plus de 63%). Une proportion moindre qu’il faut toutefois nuancer. S’ils sont peut-être plus réticents à passer par la case vaccin, bon nombre d’entre eux sont à l’étranger pour leurs études.

«Si les personnes ont reçu leur vaccination complète à l’étranger, elles ne sont pas prises en compte dans les statistiques nationales», a en effet précisé la ministre. Ne sont comptées que les personnes ayant reçu au moins une dose sur le territoire national. Au total, 77% des résidents présentaient un schéma vaccinal complet au 22 novembre.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion