Rapport de l'ITM – «27 000 accidents par an, c'est inacceptable»
Publié

Rapport de l'ITM«27 000 accidents par an, c'est inacceptable»

LUXEMBOURG - Tous les ans, il y a en moyenne près de 27 000 accidents du travail et de trajet. Dans le cadre de sa restructuration, l'ITM met le paquet sur la prévention.

Nicolas Schmit, ministre du Travail, et Marco Boly, directeur de l'ITM, lors de la présentation du rapport annuel 2015.

Nicolas Schmit, ministre du Travail, et Marco Boly, directeur de l'ITM, lors de la présentation du rapport annuel 2015.

Editpress/Didier Sylvestre

L'inspection du Travail et des Mines (ITM) a présenté son bilan 2015. Une année charnière dans son histoire puisque son organisation a été totalement chamboulée. «Nous avons tout revu de fond en comble», a d'ailleurs souligné le ministre du Travail, Nicolas Schmit (LSAP). Le but a été de développer le pôle assistance et accueil et surtout prévention des risques de l'ITM».

Et de ce côté là, il y a en effet du pain sur la planche. Chaque année, il y a en moyenne près de 27 000 accidents du travail au Luxembourg (voir encadré). Et en 2015, 11 de ces accidents ont été mortels (et déjà 9 en 2016). «Et il n'y a pas d'amélioration, déplore Marco Boly, directeur de l'ITM. En plus, on estime que chaque année entre 1 000 et 1 200 accidentés du travail ont des lésions permanentes».

De la nécessité de recruter

Pour Nicolas Schmit, «cette situation est dramatique et inacceptable». Et le ministre de pointer du doigt de «graves négligences» dans certaines entreprises. Notamment dans le secteur de la construction. L'année dernière, sur un total de 594 accidents graves et mortels étudiés par l'ITM, 227 concernaient ce secteur.

C'est d'ailleurs pour cela que l'ITM, qui emploie actuellement 95 personnes dont 52 inspecteurs, veut recruter davantage de personnel. Pour renforcer sa présence et ses contrôles sur le terrain afin de prévenir les accidents mais aussi sanctionner les abus. La tâche n'est pas aisée. La moyenne d'âge des employés est de 49 ans et en 2015 il y a eu 19 départs (dont 8 pensionnés) et seulement 11 arrivées. Et les départs à la pension vont se multiplier dans les années à venir.

À court terme, l'administration espère embaucher 36 agents, et 200 d'ici 2025. «Nous ne voulons pas des gens pour s’asseoir dans les bureaux», souligne Marco Boly. D'ailleurs, précise Nicolas Schmit, les futures embauchés «devront certes avoir le diplôme de l’État mais surtout avoir de l'expérience dans le domaine».

(Fatima Rougi/L'essentiel)

27 000 accidents par an

Chaque année, il y a en moyenne près de 27 000 accidents du travail au Luxembourg. Ce qui fait environ 70 accidents par jour. Ce chiffre est une moyenne annuelle et comprend également les accidents sur le trajet du travail. Ainsi, sur les 27 000 accidents, près de 80% sont des accidents du travail à proprement parler et 17% sont des accidents de trajet. Le reste comprend les maladies professionnelles.

Source: www.aaa.lu

Ton opinion