Emploi – 3 200 bénéficiaires ont droit à l’aide au réemploi

Publié

Emploi3 200 bénéficiaires ont droit à l’aide au réemploi

LUXEMBOURG - Le

système permet aux

chômeurs qui retrouvent

un emploi de garder un

salaire équivalant à celui

de leur précédent travail.

L'aide au réemploi a coûté près de 45 millions d'euros en 2015.

L'aide au réemploi a coûté près de 45 millions d'euros en 2015.

C'est une sécurité non négligeable dans la perspective de retrouver un travail. L'aide au réemploi permet aux chômeurs qui trouvent un emploi moins bien payé que le précédent de maintenir un niveau de rémunération à peu près équivalent.

Durant les quatre premières années du «reclassement», comme le signale l'Agence pour le développement de l’emploi (Adem), la personne reçoit un complément lui garantissant au final 90 % de sa rémunération antérieure. Le système comporte plusieurs limites. Un plafonnement à 3,5 fois le salaire minimum a notamment été mis en place.

Seules les personnes qui ont trouvé un CDI ou un CDD de 18 mois au minimum peuvent bénéficier de l'aide au réemploi. Les remplacements de congé parental sont également inclus. Sauf dans des cas bien précis, notamment liés aux difficultés de l'entreprise, les personnes qui ont démissionné de leur emploi ne sont, elles, pas éligibles.

En 2015, 3 262 personnes ont bénéficié de l'aide au réemploi. C'est un peu moins qu'en 2014 (3 420). Globalement, le nombre de bénéficiaires est toutefois relativement stable sur les quatre dernières années. Selon les chiffres fournis par l'Adem, 85 % des personnes qui reçoivent l'aide au réemploi sont âgées de plus de 40 ans. L'année dernière, près de 45 millions d'euros ont été dépensés pour financer ce système.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion