Suite présidentielle au G20 – 37 000 euros pour la suite de Sarkozy?

Publié

Suite présidentielle au G2037 000 euros pour la suite de Sarkozy?

Le tabloïd «The Sun» indique que le président français aurait occupé la suite la plus chère du Majestic lors du sommet du G20 à Cannes.

Angela Merkel aurait été moins bien lotie que Nicolas Sarkozy. (AP)

Angela Merkel aurait été moins bien lotie que Nicolas Sarkozy. (AP)

Selon The Sun, le coût total des seules chambres d’hôtels s’élève à un million d’euros. Et le président français aurait été le chef d’État le plus gâté puisque selon le tabloïd, il aurait occupé une suite présidentielle affichée à 37 000 euros la nuit. «Faux», répond l’entourage du président qui a indiqué que la chambre aurait coûté «dix fois moins».

Barack Obama et Silvio Berlusconi auraient dormi dans des suites à 35 000 et 30 000 euros. La chancelière allemande aurait été moins bien lotie avec une chambre à 11 600 euros et le président chinois Hu Jintao aurait eu le droit à une chambre à «seulement» 10 000 euros.

Des sommets plus onéreux que prévu

Les dépenses pour le sommet du Groupe des huit puissances les plus industrialisées sont évaluées «à 31 millions d'euros contre les 20» qui étaient prévus, a déclaré mardi à l'Assemblée nationale la député UMP Geneviève Colot, rapporteur pour avis, lors de la discussion des crédits 2012 du ministère français des Affaires étrangères. Cette hausse des coûts est due à l'invitation faite à plusieurs délégations arabes de participer au sommet et à la création d'un centre de presse sous tente pour 2 400 journalistes accrédités, a-t-elle précisé.

«L'organisation du sommet du G20 de Cannes devrait aussi dépasser les prévisions», a-t-elle ajouté. Son coût devrait être «de 28 millions d'euros contre 25 prévus», a indiqué la députée. Le chef de la diplomatie, Alain Juppé, a promis de «limiter d'éventuels dépassements au strict minimum», se réjouissant par ailleurs que le sommet de Cannes se soit déroulé sans violences contrairement à ceux qui s'étaient déroulés à Toronto, au Canada, et à Gênes, en Italie. La semaine dernière, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, avait indiqué que le coût du sommet de Cannes s'élèverait «à environ 20 millions d'euros, prélevés sur le programme spécialement dédié à la présidence française du G8 et du G20, lequel relève du budget du Quai d'Orsay».

MC/L'essentiel Online/AFP

Ton opinion