Réchauffement climatique – 38 degrés dans le cercle polaire en Sibérie, un record
Publié

Réchauffement climatique38 degrés dans le cercle polaire en Sibérie, un record

Un record de température a été battu dans la station météo réputée pour être la plus froide de l'hémisphère nord.

Les records de température en Sibérie inquiètent les scientifiques.

Les records de température en Sibérie inquiètent les scientifiques.

Pour de nombreux scientifiques, c'est le signe d'un réchauffement climatique qui s'accélère. Des températures à 38 degrés ont été enregistrées à Verkhoïansk. Un record absolu dans une ville située au delà du cercle polaire. La station météo où a été mesuré cette température est d'ailleurs connue pour être la plus froide de tout l'hémisphère nord.

Cette ville de Sibérie a l'habitude des grands écarts en matière de températures: -67 degrés en hiver et un précédent record à 37,2 degrés en été. Mais ce dernier avait été établi en juillet 1988, et non au mois de juin, où les températures sont un peu plus basses d'ordinaire (20 degrés en moyenne).

2020, année la plus chaude de l'histoire en Sibérie?

Si la barre des 38 degrés est remarquable, il ne s'agit donc pas du premier épisode de canicule dans ce coin reculé de Russie. Mais la fréquence des épisodes de chaleur s'est accélérée au cours des derniers mois. S'il s'agit dans ce cas précis d'un anticyclone très puissant, la dynamique constatée a tout à voir avec le changement climatique, selon les chercheurs du CNRS (Centre national de la recherche scientifique en France).

Et les conséquences sont d'ores et déjà visibles. Des feux de forêt ont en effet ravagé des millions d'hectares en Sibérie en ce début d'année. La perspective de constater une année 2020 encore plus chaude que 2019, qui était déjà l'année où les températures ont été les plus élevées, n'est pas de nature à rassurer.

(th/L'essentiel)

Ton opinion