Etude sur le logement – 4 000 foyers sans chauffage central

Publié

Étude sur le logement4 000 foyers sans chauffage central

LUXEMBOURG - 2% des ménages vivent sans chauffage central, selon une étude du Statec, publiée ce mercredi.

Les petits logements sont très rares au Luxembourg. (AFP)

Les petits logements sont très rares au Luxembourg. (AFP)

Si la question de la pauvreté au Luxembourg reste souvent marginalisée, une chose est claire: les logements ne sont pas toujours tout confort. Selon la dernière étude du Statec, se basant sur les données de 2011 et publiée ce mercredi, 3% des familles ne disposent pas des équipements de base dans leur logement. Autrement dit, ces personnes sont privées des toilettes (1 042 ménages), d'une salle de bains (1 877 ménages) ou d'un chauffage central (4 171 ménages). Par ailleurs, 2% des familles vivaient sans frigo et un ménage sur cinq n'avait pas de voiture.

Une réalité qui tranche avec le confort quotidien enregistré par la très large majorité des résidents. Selon le Statec, l'espace habitable s'établit en moyenne à près de 130m² par ménage, soit un peu plus de 64m² par personne. Une moyenne qui cache bien des disparités selon la taille du ménage, la commune de résidence et la nationalité. Par exemple, les personnes vivant seules, soit une personne sur trois, disposent de la surface habitable la plus grande, soit 95,2m² par personne. La surface disponible par personne diminue au fur et à mesure que la taille du ménage augmente et se situe plus qu’à 40,3m² pour une famille avec deux enfants.

Le lieu de résidence influence également la taille des logements. L'écart entre Niederanven (190,2m²) et Esch-sur-Alzette (96m²) en témoigne. Dans la capitale, une famille vit en moyenne sur une surface habitable de 105,5m². Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce ne sont pas les Luxembourgeois qui disposent de la surface habitable la plus importante (140,9 m² en moyenne par ménage). Ils sont devancés par les Britanniques et les Néerlandais qui disposent de 13 à 18 m² de plus. Ce sont les Portugais qui vivent dans les espaces les plus restreints, soit en général 97,9m² par ménage. À noter que seuls 7% des résidents du Grand-Duché disposent d’une surface habitable de plus de 250m².

(lb/ L'essentiel Online)

Ton opinion