Emploi financier au ralenti – 430 personnes de moins dans les banques
Publié

Emploi financier au ralenti430 personnes de moins dans les banques

LUXEMBOURG - Coup de frein sur la croissance de l'emploi financier en 2020: elle est passée de 4% ces deux dernières années à 1,4% en 2020. Les banques sont les plus touchées.

L'emploi financier n'a augmenté «que» de 1,4% en 2020 contre 4% en 2019.

L'emploi financier n'a augmenté «que» de 1,4% en 2020 contre 4% en 2019.

Editpress/Fabrizio Pizzolante

En 2018 et 2019, l'emploi financier a augmenté de 4% par an, profitant de la relocalisation d'un certain nombre de postes en vue du Brexit. Une croissance que le coronavirus a évidemment bousculée: dans sa conjoncture flash de janvier 2021, le Statec note que l'emploi financier a ralenti à +1,4% au 3e trimestre 2020 par rapport au 3e trimestre 2019.

Une progression permise par une hausse des effectifs des auxiliaires financiers spécialisés en gestion de fonds d'investissement et de pension (+5,2% sur un an) et dans les compagnies d'assurance (+2,2%) alors que les banques ont quant à elles perdu 430 employés, soit une baisse de 1,6% (contre une hausse de 1,3% en 2019). En revanche, la Place peut se réjouir: le résultat net cumulé n'a reculé «que» de 2% au Luxembourg quand au niveau européen, c'est la dégringolade (-62% à la fin du 3e trimestre 2020).

Dans cette même conjoncture flash, le Statec note que les secteurs sont différemment touchés par la crise. Si pour l'horeca et le commerce, les perspectives sont négatives pour le 4e trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021, la situation semble en revanche encore favorable pour les branches de l'industrie, de la construction, du transport aérien (uniquement grâce au fret) et des services d'information et de communication.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion