Football – 5 choses à savoir avant Azerbaïdjan-Luxembourg
Publié

Football5 choses à savoir avant Azerbaïdjan-Luxembourg

Des blessés en défense, un stade où le vent souffle très fort et un podium en jeu. Les dernières infos avant Azerbaïdjan-Luxembourg, ce soir à 18h.

Si l'immense stade olympique de Bakou (68 000 places) ne devrait pas être plein ce jeudi soir, l'Azerbaïdjan pourrait offrir des conditions de jeu hostiles.

Si l'immense stade olympique de Bakou (68 000 places) ne devrait pas être plein ce jeudi soir, l'Azerbaïdjan pourrait offrir des conditions de jeu hostiles.

L'Azerbaïdjan, un adversaire connu

En affrontant ce jeudi l'Azerbaïdjan pour la quatrième fois en un peu plus d'un an, le Luxembourg va retrouver un adversaire qu'il connaît bien. La dernière rencontre entre les deux adversaires avait tourné en septembre à l'avantage des hommes de Luc Holtz qui l'avaient emporté 2-1. Les Lions rouges s'étaient d'ailleurs imposés sur le même score lors de leur dernier voyage sur les bords de la mer Caspienne, en septembre 2020. «Nous devrons être à 100% si nous souhaitons faire un résultat, expose le sélectionneur. Ils ont des joueurs qui savent jouer au football, beaucoup jouent à Qarabag. Ce sera du 50-50.»

Objectif podium

Si le Luxembourg ne peut plus se qualifier pour le Mondial 2022, les Lions rouges tenteront de terminer leurs éliminatoires sur une bonne note en conservant la troisième place du groupe. Une victoire en Azerbaïdjan serait un très grand pas vers cet objectif dans la mesure où l'Irlande (4e à un point du Luxembourg) jouera le même jour contre le Portugal avant un dernier déplacement au Stade de Luxembourg. «Ce serait le meilleur classement de l'équipe nationale», souligne le défenseur Laurent Jans.

Le vent sera-t-il de la partie?

Si l'immense stade olympique de Bakou (68 000 places) ne devrait pas être plein ce jeudi soir, malgré l'absence de jauge, l'Azerbaïdjan pourrait offrir des conditions de jeu hostiles à ses invités. Mercredi soir, lors de l'entraînement, les Lions rouges ont découvert les bourrasques de vent qui balaient la pelouse de l'enceinte, en même temps que les grains de sable qui viennent picoter les yeux. «Le vent touchera les deux équipes, précise le capitaine du Luxembourg Laurent Jans. Le stade est quand même fermé donc le vent ne souffle pas toujours. Il faudra s'y préparer.» A moins que la météo soit plus clémente jeudi soir comme semble l'indiquer les dernières prévisions.

Ralph Schon dans les buts

Après le forfait d'Anthony Moris, malade, Luc Holtz s'était décidé lundi à rappeler son gardien no2, Ralph Schon, qui avait initialement demandé à son entraîneur de ne pas participer à la fenêtre internationale en raison de la naissance de son premier enfant. Un geste qui laisse peu de place au doute quant à la titularisation dans les buts du portier de Wiltz. «Il a discuté avec sa femme qui lui a donné le feu vert, souligne Holtz. La naissance de son enfant devrait plutôt intervenir la semaine prochaine. Ralph a toujours fait de bonnes prestations avec l'équipe nationale.»

Des blessés en défense

Avec l'absence de Vahid Selimovic, Marvin Martins, Lars Gerson et Enes Mahmutovic (tous blessés ou en phase de reprise), Luc Holtz devra faire avec de nombreux blessés en défense, ce qui ne l'inquiète pas. «C'est moins pénalisant que ça ne l'était dans la mesure où on a un plus grand réservoir qu'avant dans ce secteur de jeu.» Incertain en raison d'une douleur au niveau du talon, Laurent Jans tiendra bien sa place malgré la douleur. Selon son médecin, sa blessure ne se détériorera pas en jouant.

(De notre envoyé spécial à Bakou, Nicolas Grellier)

Ton opinion