Evacuations sur le rail – 5 millions d'euros pour sécuriser les tunnels
Publié

Évacuations sur le rail5 millions d'euros pour sécuriser les tunnels

LUXEMBOURG - Ce mardi, les CFL et les services de secours ont présenté leurs nouveaux plans d'évacuation en cas d'accidents majeurs sur le réseau. La sécurité des tunnels sera améliorée.

En juillet, une plateforme s'était effondrée au dessus des rails à Bettembourg. Aujourd'hui, le gouvernement estime donc nécessaire de mieux prévoir l'évacuation sur le rail.

En juillet, une plateforme s'était effondrée au dessus des rails à Bettembourg. Aujourd'hui, le gouvernement estime donc nécessaire de mieux prévoir l'évacuation sur le rail.

Pierre Matge

L'effondrement de la passerelle sur les voies à proximité de la gare de Bettembourg en juillet dernier a entraîné une prise de conscience dans tout le pays, selon Josée Lorsché, présidente de la commission du Développement durable. Les CFL et les services de secours ont donc planché sur de nouveaux plans pour assurer une meilleure évacuation en cas d'accidents majeurs sur le réseau ferroviaire luxembourgeois.

Les plans actuels (concernant notamment la communication avec les usagers et avec les chemins de fer des pays voisins) restent d'application mais un accent particulier va être mis sur les lignes souterraines. Plusieurs mesures d'un montant de 5 millions d'euros seront mises en place à partir de 2015 afin de sécuriser les 27 tunnels du pays.

Tous les tunnels désormais reglementés

Un accès supplémentaire (en plus de la sortie et de l'entrée du tunnel) sera nécessaire. Une plateforme destinée à accueillir les véhicules de secours sera également obligatoirement construite. Une alimentation de secours et sécurisée en électricité pour permettre aux services d'urgence de travailler devra aussi être installée. Enfin, un câble en acier devrait aussi être mis en place afin de dégager plus facilement d'éventuelles machines endommagées.

À l'heure actuelle, seuls les tunnels de plus d'un kilomètre de long sont soumis à une règlementation. Désormais, ils seront tous équipés de la sorte, en commençant par aménager les plus longs, sachant que neuf tunnels mesurent plus de 250 mètres. Les travaux, qui débuteront dès 2015, devraient durer deux à trois ans. Les CFL devraient profiter des chantiers déjà en cours ou déjà prévus pour réaliser ces aménagements sans perturber davantage le trafic.

(JD/L'essentiel)

Ton opinion