Santé: 5 signes qui prouvent que vous ne mâchez pas suffisamment vos aliments

Publié

Santé5 signes qui prouvent que vous ne mâchez pas suffisamment vos aliments

Vos parents vous disaient déjà de bien mâcher quand vous étiez petits? Ils avaient entièrement raison! Nous allons vous révéler pourquoi.

par
Geraldine Bidermann
Manger à la hâte n’est pas bon pour la santé.

Manger à la hâte n’est pas bon pour la santé.

Damian Barczak/Pexels

Une alimentation saine commence par une bonne mastication dont les mouvements lents et profonds profitent en première ligne au système digestif, mais sont également bénéfiques à l’ensemble du corps, à l’esprit et au bien-être général. Nous allons vous dévoiler les signes qui trahissent le fait que vous ne consacrez pas assez de temps à vos repas.

La plupart d’entre nous associe la digestion au système digestif, alors qu’elle commence déjà par la mastication.

La plupart d’entre nous associe la digestion au système digestif, alors qu’elle commence déjà par la mastication.

Pexels / Vincent Rivaud

1. Vous n’êtes pas vraiment rassasié(e)

Prendre le temps de bien mâcher des aliments permet de se sentir rassasié(e). Car la sensation de faim naît dans le cerveau. Lorsque nous mangeons, ce dernier cherche à obtenir un certain nombre de données relatives notamment au flux salivaire, au niveau de remplissage de l’estomac et au taux de glycémie. Et il faut un certain temps au cerveau (au minimum 15 minutes) pour assimiler ces signaux. Lorsque nous mangeons vite, l’estomac se remplit, certes, mais cette information n’a pas le temps d’arriver jusqu’au cerveau, ce qui fait que nous continuons à manger, alors que ce n’est plus nécessaire.

Quels sont les effets d’une bonne mastication?

La mastication et les enzymes salivaires décomposent les aliments en fractions plus infimes permettant à l’organisme de mieux les absorber et de les digérer. Grâce à ce processus, on évite ainsi les problèmes de digestion tels que les brûlures d’estomac, les ballonnements et les problèmes de constipation.

2. Vous souffrez d’aérophagie et de brûlures d’estomac

En mangeant, nous avalons non seulement des aliments, mais également de l’air que l’organisme tente à nouveau d’évacuer. Pour éviter au maximum l’absorption d’air dans l’estomac, il est conseillé de mâcher lentement et longuement, si possible au moins 40 fois par bouchée. Il faut par ailleurs éviter de parler en mangeant et faire régulièrement des pauses.

Une mauvaise mastication peut être la cause de brûlures d’estomac, de remontées acides et de douleurs au niveau du sternum.

Une mauvaise mastication peut être la cause de brûlures d’estomac, de remontées acides et de douleurs au niveau du sternum.

Pexels / Kindel Media

3. Vous souffrez de douleurs d’estomac, de ballonnements et de flatulences

Il faut garder à l’esprit que notre estomac n’a pas de dents. Plus la mastication est lente et importante, plus la quantité de salive libérée dans la cavité buccale est importante. Cela permet de libérer davantage d’enzymes digestives pour décomposer les glucides et autres nutriments. Un aliment bien mâché est à moitié digéré: vous soulagez donc l’estomac et les intestins, vu qu’une grande partie de la fonction digestive est assurée par le broyage des aliments et la salivation. Si vous engloutissez votre repas et que vous avalez de gros morceaux, vous risquez d’avoir des maux d’estomac, des ballonnements et des flatulences.

Un aliment bien mâché est à moitié digéré.

Un aliment bien mâché est à moitié digéré.

Pexels / Vincent Riva

4. Vous êtes stressé(e)

Vous êtes du genre à vous enfiler une salade de pâtes devant l’ordinateur? Si vous ne mangez pas en pleine conscience, vous faites certes une pause, mais vous n’en tirez aucun profit. Prendre le temps de manger et de bien mâcher présente un double bénéfice: la mastication répétée stimule la circulation sanguine dans le cerveau, vu qu’elle renforce la musculature de la tête. De quoi éviter le coup de barre de l’après-midi. Par ailleurs, la mastication a un effet positif sur le système nerveux et contribue à réduire le stress.

Prenez-vous votre temps pour manger?

5. Vous n’êtes pas en forme

Avaler une banane à toute vitesse n’est que la moitié du travail, car seule une bonne mastication permet d’extraire les précieux oligo-éléments, vitamines et minéraux des aliments. Vous vous sentez à plat, fatigué(e), lessivé(e)? Avant de vous rabattre sur des compléments alimentaires, commencez déjà par bien mastiquer: cela va aider votre organisme à tirer le maximum de bénéfices des fruits et légumes.

La fatigue peut être due à un manque de vitamines, qui peut être évité grâce à une mastication lente.

La fatigue peut être due à un manque de vitamines, qui peut être évité grâce à une mastication lente.

Unsplash

Petite astuce: pour manger en pleine conscience, il convient de poser régulièrement ses couverts, d’inspirer et d’expirer à plusieurs reprises et de prendre pleinement conscience de l’odeur de son repas, celle-ci étant déterminante pour le goût.

Quelles sont vos astuces pour manger en pleine conscience?

Dites-nous tout dans les commentaires!

Ton opinion

3 commentaires