Santé sexuelle: 5 signes qui trahissent une addiction au sexe

Publié

Santé sexuelle5 signes qui trahissent une addiction au sexe

La dépendance au sexe est une pathologie traitée par des addictologues. Un spécialiste décrit les principaux symptômes.

par
Emmanuel Coissy
La masturbation et le cybersexe sont les pratiques les plus fréquentes chez les dépendants.

La masturbation et le cybersexe sont les pratiques les plus fréquentes chez les dépendants.

Getty Images/iStockphoto

Des études américaines et néo-zélandaises estiment que 2 à 6% de la population souffrent d’addiction au sexe. Celle-ci est notamment traitée par des spécialistes. On trouve des services ad hoc en Suisse et aussi en France où pratique le Dr Laurent Karila. Ce psychiatre addictologue à l’hôpital Paul Brousse, en région parisienne, est porte-parole de SOS Addiction. Dans un article du magazine «Ça m’intéresse», il décrit les signes qui permettent de diagnostiquer cette pathologie.

1

Le nombre de rapports sexuels n’est pas un critère déterminant. Avoir plus de sept orgasmes par semaine durant six mois pourrait indiquer une dépendance.

2

La masturbation et le cybersexe sont les pratiques les plus fréquentes chez les dépendants. La personne a besoin d’augmenter les doses. N’importe quelle émotion peut déclencher un besoin sexuel obsédant jusqu’à ce qu’il soit assouvi. Cette perte de contrôle entraîne une perte de temps (trouver l’image idéale) et d’argent (sexe tarifé).

3

Des images sexuelles obsédantes germent dans l’esprit de la personne à la suite de la moindre rencontre ou d’un simple regard.

4

La recherche du plaisir sexuel n’est jamais satisfaite. Vies professionnelle et privée sont affectées par l’impossibilité de briser ce comportement compulsif. L’acte sexuel lui-même s’achève avec des émotions négatives.

5

La personne mène souvent une double vie en cachant l’addiction à son entourage. Elle vit dans le déni et ne consulte qu’après des années de souffrances.

Ton opinion

2 commentaires