Recherche d'emploi – 50% des étudiants trouvent un job en six mois
Publié

Recherche d'emploi50% des étudiants trouvent un job en six mois

LUXEMBOURG – D'après l'étude d'employabilité de l'Uni, la moitié des étudiants trouvent un travail en moins de six mois.

L'université a également fait le point sur les inscriptions: 6 200 à 6 300 étudiants sont attendus à la rentrée.

L'université a également fait le point sur les inscriptions: 6 200 à 6 300 étudiants sont attendus à la rentrée.

AFP

Selon une étude d'employabilité de l'Université du Luxembourg présentée ce matin, 50% des étudiants avaient trouvé un emploi six mois après leur diplôme. 39% poursuivaient leurs études et 11% étaient sans occupation ou avaient une autre activité à ce moment. En tout, 900 étudiants en master et bachelor issus de la promotion 2012/2013 ont été interrogés. 520 d'entre eux ont répondu, soit 53,7%. Parmi les bachelors diplômés, 44% avaient un emploi, 49% poursuivaient une formation et 6% recherchaient un travail. Du côté des masters, 59% étaient en activité professionnelle ou sur le point de commencer, 24% en formation et 15% en recherche d'emploi.

« Il s'agit de notre première étude d'employabilité d'envergure. Nos résultats sont comparables à ceux des universités anglaises. Dans l'audit, la finance, l'informatique et l'ingénierie, les résultats sont particulièrement bons. Neuf étudiants sur dix trouvent un emploi en moins de six mois», explique Eric Tschirhart, vice-recteur académique de l'Université, qui ne nie pas que le potentiel de progression existe. «La majorité de nos étudiants sont embauchés au Luxembourg. Nous devons donc être plus attentifs aux nouveaux métiers qui se développent, qu'il s'agisse du secteur bancaire ou encore de la partie spatiale».

Outre cette étude, l'Université a également présenté le nouveau salon de recrutement «unicareers.lu», organisé par Moovijob, le vendredi 26 septembre prochain. À quelques jours de la rentrée étudiante, l'Uni a aussi fait le point sur les inscriptions, qui sont toujours ouvertes. Pour cette année universitaire 2014/2015, le nombre d'étudiants sera stable. Entre 6 200 et 6 300 sont attendus. «Nous avons réalisé des sélections pour le bachelor en droit, mais également pour de nombreux masters. Dans le même temps, les doctorants seront plus nombreux. D'où une certaine stabilité», détaille Eric Tschirhart.

(L'essentiel/Thomas Holzer)

Ton opinion