Révélations de Juncker – 50 milliards de francs imprimés en secret

Publié

Révélations de Juncker50 milliards de francs imprimés en secret

LUXEMBOURG - Jean-Claude Juncker, ancien ministre des Finances et Premier ministre, a révélé un secret longtemps gardé, mercredi, à Sintra (Portugal).

Jean-Claude Juncker a prononcé un discours choc au forum de la Banque centrale européenne à Sintra, au Portugal.

Jean-Claude Juncker a prononcé un discours choc au forum de la Banque centrale européenne à Sintra, au Portugal.

DPA

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne et ancien Premier ministre luxembourgeois, a révélé mercredi, lors du forum de la Banque centrale européenne, un secret longtemps gardé: dans les années 1990, le gouvernement du Grand-Duché a secrètement imprimé de l'argent, soit 50 milliards de francs luxembourgeois au total. À l'époque, Juncker était ministre des Finances.

Selon la Neue Zürcher Zeitung, l'opération a eu lieu lors de la crise de l'ancien système monétaire européen (SME). En 1992, la Grande-Bretagne a abandonné le mécanisme de change, alors qu'un retrait a été envisagé en Allemagne et aux Pays-Bas. Le Luxembourg a imprimé des billets à l'effigie de la Grande-Duchesse Charlotte.

«Imprudente et irresponsable»

Jusqu'à mercredi, l'impression des billets était un secret partagé par le Grand-Duc, le Premier ministre de l'époque Jacques Santer, et Jean-Claude Juncker lui-même. Le jour de l'introduction de l'euro, l'argent a finalement été brûlé. Il était stocké dans un dépôt de munitions de l'armée. «L’armée luxembourgeoise a réussi quelque chose de grand», a déclaré Juncker.

Le président de la Commission européenne a condamné le comportement du gouvernement luxembourgeois de l'époque. Dans l'union monétaire actuelle, une telle mesure serait «imprudente et irresponsable», a-t-il dit. Le discours de Juncker visait indirectement l'Italie, qui crée actuellement une monnaie parallèle à l'euro.

(sw/L'essentiel)

Ton opinion