Au Luxembourg – 533 faillites prononcées depuis le début de 2016

Publié

Au Luxembourg533 faillites prononcées depuis le début de 2016

LUXEMBOURG - Le nombre d'entreprises qui ont dû mettre la clé sous la porte depuis le début de l'année est en forte augmentation par rapport à la même période l'an dernier.

Le nombre de faillites dans le secteur du bâtiment a baissé de 31% sur un an.

Le nombre de faillites dans le secteur du bâtiment a baissé de 31% sur un an.

Editpress/Upload

Sur les six premiers mois de 2016, le nombre de faillites a augmenté d'environ 30% par rapport à la même période l'an dernier. 533 entreprises ont été contraintes de cesser leur activité au cours du premier semestre, soit 123 de plus qu'à la même période en 2015, selon les données publiées ce mercredi par Creditreform Luxembourg.

464 dépôts de bilan ont été prononcés au tribunal de Luxembourg (contre 356 l'année précédente) et 69 à Diekirch (54 en 2015). «Presque partout en Europe, on assiste actuellement à une régression des déconfitures d'entreprises», souligne Herbert Eberhard, administrateur délégué de Creditreform Luxembourg. «Le Luxembourg y fait exception en passant de 410 faillites au premier semestre de 2015 à 533 cette année».

La barre des 1 000 faillites dépassée en 2016?

La grande majorité de ces faillites (67,03%) touche le secteur des services. Leur nombre a augmenté de plus de 13% sur un an. Le nombre de défaillances a enregistré une hausse de 10,61% dans le secteur du commerce, avec 146 faillites (132 en 2015). Le bâtiment, en revanche, s'est mieux comporté avec 38 faillites (55 en 2015), soit une baisse de 31% sur un an.

Les faillites les plus marquantes du premier semestre 2016 ont été celles de «Meng Drogerie», précédemment Schlecker, avec 78 emplois perdus, Ameublement «AB Marketing» de Strassen (61 employés) et «Alpha Trade» de Bettembourg (57 emplois perdus).

«Bien que la dynamique de l’évolution des faillites ait un peu baissé, il n’est pas à exclure que la fatidique barre des 1 000 déconfitures en une année sera à nouveau dépassée en 2016», estime Herbert Eberhard dans ce communiqué. En 2015, 873 entreprises ont mis la clé sous la porte au Grand-Duché.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion