Pacte logement – 562 nouveaux logements pour deux communes

Publié

Pacte logement562 nouveaux logements pour deux communes

LUXEMBOURG - Les bourgmestres de Mondercange et Waldbredimus ont paraphé mardi le pacte logement. En tout, 562 nouvelles habitations devraient y être construites dans les années à venir.

Et de deux qui font 103. Les communes de Mondercange et Waldbredimus ont signé mardi le pacte logement, qui leur permettra de bénéficier des subsides de l'État (4 500 euros par mois) pour accroitre leur population, d'au moins 15 % sur 10 ans.

«Ce pacte influe sur l'aménagement du territoire», explique le ministre de l'Intérieur, Jean-Marie Halsdorf, cosignataire du pacte avec son collègue du Logement, Marco Schank et les bourgmestres. «J'ai besoin de communes fortes qui atteignent une masse critique». De plus, créer de l'offre en matière de logement peut faire baisser leur prix. Quelque 48 250 logements sont prévus pour l'ensemble des communes signataires.

Trois hectares en plein centre

«Nous avons acheté un terrain de 3 hectares en plein centre de Mondercange», 6 274 habitants, explique le bourgmestre socialiste, Dan Kersch. «Depuis 2 000, la population n'avait quasiment pas bougé, cela n'avait pas de sens de signer ce pacte logement. Maintenant, nous terminons toutes les infrastructures qui nous permettront d'accueillir cette nouvelle population, une nouvelle école, une maison relai... Nous sommes prêts.»

560Au total, plus de 500 nouveaux logements sont prévus sur 20 ha à Mondercange, dont 150 construits par la commune. Seize d'entre eux seront réservés à des étudiants et 26 adaptés aux seniors. De son côté, Louis Oberhag, le bourgmestre de Waldbredimus, 981 âmes, voulait «donner un avenir à la commune en la développant et lui offrant des possibilité d'expansion future.» La construction d'une soixantaine de logements doit débuter d'ici un ou deux ans à Waldbredimus.

(L'essentiel Online)

Ton opinion