Enquête au Luxembourg – 71% des artisans créent des emplois depuis 2010
Publié

Enquête au Luxembourg71% des artisans créent des emplois depuis 2010

LUXEMBOURG - Une enquête réalisée auprès de 200 chefs d'entreprise de moins de 40 ans montre qu'en moyenne, 69% des entreprises artisanales survivent au-delà de cinq ans.

51% des chefs d'entreprise interrogés estiment que le manque de main-d'œuvre qualifié est un frein à la prospérité de leur société.

51% des chefs d'entreprise interrogés estiment que le manque de main-d'œuvre qualifié est un frein à la prospérité de leur société.

Editpress

En moyenne, une entreprise fondée au Luxembourg survit plus de cinq ans dans 55% des cas. Dans l'artisanat, selon une enquête réalisée par la Fédération des jeunes artisans (Jonk Handwierk), 69% des sociétés survivent au-delà des cinq ans. Mais avant de se lancer, tout chef d'entreprise doit trouver des financements. Selon l'enquête, 52% des créateurs d'entreprise dans l'artisanat ont eu plus ou moins de mal à trouver les fonds nécessaires pour se lancer. Dans le même ordre d'idée, 48% concèdent avoir eu du mal à trouver un terrain ou un atelier pour s'installer.

Forte de 140 entreprises actives, la Fédération des jeunes artisans avait un but clair en lançant cette enquête à laquelle 200 entrepreneurs ont répondu. «Nous voulions donner la parole au terrain pour montrer que l'artisanat n'est plus aussi compétitif que les politiques l'entendent», a expliqué son président, Constantin Jacques.

Outre la difficulté de se financer, les jeunes créateurs d'entreprise se retrouvent aussi confrontés à un manque de conseils. 63,40% des sondés auraient souhaité être mieux guidés. Quant à la vie de l'entreprise, 51% des chefs d'entreprise interrogés estiment que le manque de main-d'œuvre qualifiée est un frein à la prospérité de leur société. Juste derrière, 43% se plaignent des charges bureaucratiques.

Une entreprise sur trois à créé plus de cinq emplois

Malgré ces difficultés, les jeunes qui se lancent dans la création d'une entreprise (29% des sondés) ou dans la reprise d'une activité artisanale (71%) parviennent à tirer leur épingle du jeu. «Les 200 entreprises sondées ont créé plus ou moins 1 000 emplois ces cinq dernières années», a ainsi révélé Constantin Jacques.

Le secteur reste en effet très dynamique. 71% des nouvelles entreprises artisanales ont créé des postes de travail au cours des cinq dernières années. Mieux, «un tiers des sociétés a créé plus de cinq emplois», a affirmé, vendredi, le président de la Fédération des jeunes artisans.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion