Se loger au Luxembourg – 8 000 logements de plus au Kirchberg d'ici 2030
Publié

Se loger au Luxembourg8 000 logements de plus au Kirchberg d'ici 2030

LUXEMBOURG - Le Fonds Kirchberg a fait le point, ce lundi, sur les projets en cours dans le quartier.

Le Kirchberg, dans la capitale, poursuit son développement. Le quartier qui accueille institutions européennes, ministères, bureaux ou encore logements, verra encore ces prochaines années toujours plus de travailleurs et d’habitants le peupler.

Quelque 40 600 actifs et 3 600 résidents y sont actuellement recensés, a indiqué ce lundi le Fonds Kirchberg lors de la présentation de son rapport annuel 2017. Selon les projections de l’organisme chargé de l’aménagement du quartier, 64 000 travailleurs et 22 100 habitants sont attendus à long terme.

L’accent est donc mis sur la construction de logements. De 1 510 unités existant actuellement, le Kirchberg devrait compter plus de 8 000 habitations supplémentaires d’ici 2030. Quelque 3 970 logements sont ainsi déjà planifiés et autour de 4 800 projetés sur le site « Kuebebierg-Laangfur », qui accueillera environ 10 000 nouveaux habitants sur 60 ha de terrain.

Une scène place de l'Europe

Pour permettre l’accès à ces habitats et limiter la spéculation immobilière, le Fonds Kirchberg poursuit sa collaboration avec la Société nationale des habitations à bon marché. La SNHBM construit ainsi 50% des nouveaux logements, qui sont réservés à des personnes travaillant à Luxembourg-Ville ou des communes limitrophes. Parmi les règles d’acquisition, il n’y a pas de condition de revenu maximal et le bien détenu doit être le seul.

Dans le même temps, les bâtiments des institutions européennes continuent de grandir (3e extension de la BEI, 3e tour de la Cour de Justice, ensemble Jean Monnet 2) et les privés développent leurs projets (futur siège d’ArcelorMittal, agrandissement du complexe hôtelier et projet Infinity Place de l’Europe, nouvel hôtel en projet au Grünewald…).

Les infrastructures doivent donc suivre, avec le réaménagement de la voirie, l’élargissement des réseaux de distribution ou encore le raccordement entre les quartiers. Aussi, pour apporter plus de vie dans le quartier, la place de l’Europe sera réaménagée avec l’installation d’une scène pour des manifestations en plein air.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion