Gaspillage au Luxembourg: 9 ménages sur 10 jettent régulièrement des produits alimentaires

Publié

Gaspillage au Luxembourg9 ménages sur 10 jettent régulièrement des produits alimentaires

LUXEMBOURG - Près de 91% des ménages luxembourgeois déclarent jeter des produits alimentaires plus ou moins régulièrement, selon une enquête de l’institut ILRES, publiée jeudi.

par
Yannis Bouaraba

«Le gaspillage alimentaire est une réalité, il est nécessaire de penser qu’on a un problème au Luxembourg et on a enfin des chiffres qui le confirment», a déclaré Tommy Klein, directeur de l’institut ILRES, au moment de dévoiler les résultats d’une étude sur le gaspillage alimentaire et le comportement des ménages luxembourgeois, rendue publique jeudi.

91% des ménages luxembourgeois interrogés déclarent jeter des produits alimentaires plus ou moins régulièrement, dont 69% jettent au moins un type de produit au moins une fois par mois et 26% gaspillent un type de produit alimentaire au moins une fois par semaine. Seulement 9% des ménages interrogés déclarent ne jamais jeter de produits alimentaires.

Les produits les plus souvent gaspillés (au moins une fois par mois) sont dans l’ordre: les plats non terminés (42%), les fruits (42%), le pain (40%), les légumes et les produits laitiers (27%). Viennent ensuite les produits emballés, la viande et les œufs.

La même enquête menée sur les producteurs?

L’étude montre également que 75% des ménages interrogés ne connaissaient pas la définition correcte de la date limite de consommation (DLC). Selon l’enquête, les raisons qui poussent les consommateurs à jeter les produits alimentaires sont le mauvais goût ou l’odeur du produit (66%), un produit abîmé ou qui n’inspire plus confiance (44%), le dépassement de la date limite de consommation (37%), de trop grandes quantités cuisinées (25%), un produit acheté en trop grande quantité (19%).

Paradoxalement, 84% des ménages luxembourgeois pensent que le gaspillage alimentaire est un sujet sur lequel il faudrait davantage sensibiliser la population. Ils sont également 75% à penser que les consommateurs sont les acteurs qui doivent en priorité agir pour réduire le gaspillage alimentaire.

Et vous, vous jetez parfois des aliments?

«Il faut sensibiliser les consommateurs qui ont de bonnes intentions, mieux informer et mieux convaincre», estime Tommy Klein, qui n’exclut pas la possibilité de mener le même genre d’enquête auprès des producteurs et des supermarchés. «On aimerait bien, le gaspillage alimentaire au Luxembourg et ailleurs va beaucoup plus loin que le comportement des ménages», a-t-il conclu.

L'échantillon de l'enquête

Ton opinion

30 commentaires