Crash en mer Noire – 92 disparus dans un crash, la Russie en deuil
Publié

Crash en mer Noire92 disparus dans un crash, la Russie en deuil

La Russie est en deuil ce lundi. Aucun passager n'aurait survécu au crash de l'avion russe qui s'est abîmé en mer ce dimanche avec 92 personnes à bord.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé dimanche qu'une journée de deuil national serait observée lundi en hommage aux victimes du crash d'un avion militaire russe en mer Noire avec 92 personnes à bord. «Demain (lundi) sera déclaré journée de deuil national», a déclaré le chef de l'Etat à la télévision publique. «La zone de la catastrophe du Tu-154 a été déterminée. Il n'y a pas de signes de survivants», a indiqué le ministère dans un communiqué cité par les agences russes, précisant que quatre corps avaient été retrouvés.

Vladimir Poutine a demandé à Dmitri Medvedev de «former et diriger une commission gouvernementale chargée de l'enquête sur le crash du Tu-154 à Sotchi» (sud), a indiqué le Kremlin dans un communiqué, précisant que le chef de l'Etat avait exprimé «ses condoléances les plus profondes» aux proches des victimes, en grande partie des musiciens des choeurs de l'Armée Rouge qui allaient célébrer le Nouvel An avec les soldats russes déployés en Syrie.

Les chœurs de l'armée russe décimés

La liste des 92 passagers comprend 64 membres de l'Ensemble Alexandrov, connu lors de ses tournées à l'étranger sous le nom de chœurs de l'armée russe. Elle comprend aussi huit militaires dont le directeur de l'Ensemble Valéri Khakhilov, huit membres d'équipage, neuf journalistes, deux hauts fonctionnaires civils et la responsable d'une organisation caritative très connue en Russie, Elizavéta Glinka. Sur les lieux de l'accident, les équipes de secours ont retrouvé un premier corps à six kilomètres du littoral de Sotchi, a indiqué à le porte-parole du ministère, Igor Konashenkov.

Une enquête criminelle a été ouverte pour déterminer si des manquements aux règles de sécurité aérienne sont à l'origine de l'accident, a indiqué la commission d'enquête russe. Les enquêteurs interrogent actuellement le personnel technique chargé de préparer le décollage de l'appareil, a-t-on précisé de même source.

Onze corps et plus de 150 fragments de l'avion ont jusqu'à présent été retrouvés par les équipes de recherche, a pour sa part déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, dans un communiqué.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion