Au Luxembourg: 960 excès de vitesse par jour à Hollerich! Et les radars arrivent

Publié

Au Luxembourg960 excès de vitesse par jour à Hollerich! Et les radars arrivent

LUXEMBOURG-VILLE – Près de 960 excès de vitesse et 316 feux-rouges grillés ont été enregistrés, à l'entrée de Hollerich, en septembre. Des chiffres qui interpellent à trois jours de l'entrée en service de nouveaux radars modernes et ciblés.

par
Nicolas Chauty

Vincent Lescaut

La date fatidique était déjà connue: jeudi 1er décembre. C'est là que commenceront officiellement à flasher les radars «feu rouge» installés à Hollerich, à l'une des entrée de la capitale. Et c'est tout un dispositif qui entrera en vigueur puisqu'un radar surveillera les automobilistes au croisement entre la route d’Esch et le boulevard Dr Charles Marx, un autre sur le boulevard Dr Charles Marx, et encore un autre au croisement de la pénétrante vers l’A4 avec le boulevard Pierre Dupong, à hauteur du Lycée Aline Mayrisch. Le début de la «phase répressive», rappelle lundi le ministère de la Mobilité, qui se justifie encore en évoquant «un endroit particulièrement dangereux».

À cet endroit en effet, ni la vitesse réglementaire ni les feux rouges ne seraient suffisamment respectés. La preuve en chiffres. Durant la «phase test» de ces radars, qui flashaient sans sanctionner, 316 automobilistes ont grillé un feu rouge en septembre dernier et 265 en octobre. Mais le retour le plus saisissant de cette phase de test concerne la vitesse: 28 900 excès de vitesse ont été constatés sur ce secteur d'Hollerich en septembre, limité à 50 km/h, soit environ 960 par jour! Et 24 500 sur le mois d'octobre.

Une tolérance de 3 km/h

De quoi faire dire au ministre de la Mobilité, François Bausch, que l'entrée en vigueur de ces radars feux rouges devenaient cruciale pour «prévenir des comportements dangereux». Très concrètement, ces radars feux rouges flashent les véhicules par derrière et contrôlent simultanément la vitesse et le respect ou non du feu tricolore. Et l'équipement distingue les deux infractions et peut enregistrer une seule des deux si l'autre règle est respectée. Pour la vitesse, une tolérance de 3 km/h sera appliquée.

«Rappelons que comme pour les autres radars, les photos seront effacées au plus tard deux semaines après l'acquittement de l'avertissement taxé», précise le ministère.

Editpress

Ton opinion

21 commentaires