Belgique – A 19 ans, elle boucle un tour du monde en solo
Publié

BelgiqueÀ 19 ans, elle boucle un tour du monde en solo

Une pilote belgo-britannique a achevé jeudi, son tour du monde en solo dans un avion biplace ultraléger. Elle devient la plus jeune femme à réaliser une telle prouesse.

Zara Rutherford a été accueillie par ses proches à l’aéroport de Courtrai-Wevelgem.

Zara Rutherford a été accueillie par ses proches à l’aéroport de Courtrai-Wevelgem.

AFP

Zara Rutherford vient d’accomplir un sacré exploit qui restera sans nul doute dans les annales. À tout juste 19 ans, cette pilote belgo-britannique a achevé jeudi, en Belgique, un tour du monde en solo entamé au même endroit il y a cinq mois. L’aventurière voyageait à bord d’un avion biplace ultraléger.

Après un périple de 52 000 km sur les cinq continents, en plusieurs étapes, Zara a atterri vers 13h sur l’aéroport de Courtrai-Wevelgem, attendue par une nuée de caméras. Combinaison beige et casquette blanche, elle a été acclamée en sortant de son cockpit. Ses parents, qui l’attendaient sur le tarmac, l’ont enlacée.

Partie le 19 août du même aéroport belge, Zara n’est pas la plus jeune pilote à réaliser un tour du monde aérien en solo: un Britannique de 18 ans, Travis Ludlow, y est parvenu l’an dernier. Mais elle devient la plus jeune femme à accomplir cet exploit. Jusqu’alors, cette performance était l’apanage de Shaesta Waiz, une Américaine, d’origine afghane, qui a fait le tour du monde seule dans un avion en 2017, à l’âge de 30 ans.

L’appareil à hélices utilisé par la Belgo-Britannique est un ULM Shark UL pesant seulement 325 kg. Le tour du monde a été plus long qu’initialement prévu. Elle comptait d’abord parvenir à le boucler en moins de trois mois. En Europe, ces derniers jours, son agenda a été retardé notamment par une mauvaise météo. En août dernier, la mère de Zara s’était dite «extrêmement fière» de l’aventure dans laquelle elle se lançait. Sa «mission», avait dit Béatrice De Smet, c’est «encourager les petites filles à suivre leurs rêves et à atteindre les étoiles».

«J’espère vraiment encourager les filles et les jeunes femmes à se lancer dans l’aviation, les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques», avait déclaré Zara, avant de décoller. Elle a atterri jeudi, en provenance de Francfort (Allemagne), dernière halte de son périple.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion