Aventurier luxembourgeois: A bord de sa vieille voiture, il est parti pour un périple de 12 000 km

Publié

Aventurier luxembourgeois À bord de sa vieille voiture, il est parti pour un périple de 12 000 km

BERTRANGE – Steven Weinberg, un résident âgé de 75 ans, a pris le volant de sa Peugeot 201 qui date de…1930. Il va rouler le long de cinq fleuves européens jusqu'à mi-août.

par
Olivier Loyens
1 / 8
02.05 Steven Weinberg, un résident âgé de 75 ans, est parti lundi pour un périple de 12 000 km, à bord de sa Peugeot 201 qui date de…1930.

02.05 Steven Weinberg, un résident âgé de 75 ans, est parti lundi pour un périple de 12 000 km, à bord de sa Peugeot 201 qui date de…1930.

Vincent Lescaut/L'essentiel
Il effectue la première partie de son voyage avec sa femme Marie-Xavier.

Il effectue la première partie de son voyage avec sa femme Marie-Xavier.

Vincent Lescaut/L'essentiel
La vitesse de pointe de la voiture n'est que de 60 km/h!

La vitesse de pointe de la voiture n'est que de 60 km/h!

Vincent Lescaut/L'essentiel

Avant de partir lundi matin de Bertrange, Steven Weinberg n'était pas vraiment serein. «J'arrêterai d'avoir peur quand on aura parcouru 5 000 km». Le résident de Senningen, âgé de 75 ans, s'est lancé un défi fou: effectuer un voyage de 12 000 km à bord d'une Peugeot 201, qui date de…1930, le long de cinq fleuves européens.

«Je vais être gentil avec ''La Charmante'' (NDLR: le surnom que Steven donne à son véhicule), car je vais lui demander beaucoup», dit le passionné de belles mécaniques. Je vais emprunter quasiment uniquement des petites routes. De toute façon, la vitesse de pointe n'est que de 60 km/h! Comme la voiture est chargée en bagages, ça sera un peu compliqué dans les montées».

Le voyage doit se faire en deux étapes. Steven a pris le départ lundi avec sa femme Marie-Xavier pour un trajet de 5 000 km en direction du Rhin, du Rhône puis de la Loire, jusqu'à Saint-Nazaire (France). «Je suis stressée, confie-t-elle. On ne sait jamais ce qui peut arriver avec ce genre de voiture».

Le couple, qui bénéficiera en cas de panne de l'assistance de l'Automobile Club de Luxembourg (ACL), doit revenir au Luxembourg mi-juin. «Je repartirai ensuite le 1er juillet vers l'Elbe et le Danube, avec un ami, indique Steven. Mon voyage doit s'achever mi-août». Quoi qu'il en soit, l'aventurier a fait une promesse à sa femme: ce sera son dernier grand voyage en voiture ancienne. Le spécialiste en biologie marine prévoit ensuite de publier un livre sur son odyssée, avant de s'adonner de nouveau à son autre passion: la plongée.

Ton opinion

31 commentaires