Bilan économique – A cause du Luxembourg, Vodafone a plongé
Publié

Bilan économiqueÀ cause du Luxembourg, Vodafone a plongé

Le groupe britannique de télécommunications a annoncé, mardi, avoir plongé dans le rouge lors de l'exercice 2015/2016 en raison de charges fiscales au Grand-Duché.

Vodafone a prévenu qu'il comptait lisser ces pertes au Luxembourg pendant des années.

Vodafone a prévenu qu'il comptait lisser ces pertes au Luxembourg pendant des années.

AFP

Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, Vodafone a subi une perte nette de 5,08 milliards d'euros, contre un bénéfice net de 7,3 milliards d'euros lors de l'exercice précédent. Le groupe a expliqué avoir enregistré, notamment, une réduction de ses actifs d'impôts différés au Luxembourg, en raison de la réévaluation d'investissements comptabilisés au Grand-Duché. Vodafone a prévenu qu'il comptait lisser ces pertes au Luxembourg pendant des années dans la présentation de ses comptes.

Sur le plan opérationnel, le groupe a subi des effritements de 3% de son chiffre d'affaires, à près de 52 milliards d'euros, et de 2,5% de son bénéfice brut d'exploitation, à 14,7 milliards d'euros, en raison d'un impact défavorable des taux de change. Hors effets de change, son chiffre d'affaires a grimpé de 2,3%. Bien qu'il ait subi en Europe l'impact d'une concurrence exacerbée, ses deux principaux marchés, l'Allemagne et l'Italie, ont recommencé à élever leurs revenus en fin d'exercice. Ses affaires ont davantage prospéré sur ses nouveaux marchés (Afrique, Moyen-Orient et Asie-Pacifique).

Le groupe a assuré par ailleurs continuer d'avancer dans la mise en place de «Project Spring», un vaste plan d'investissement de 24 milliards d'euros en deux ans, notamment en Europe et en Inde, afin d'y étendre le réseau et d'y accélérer la vitesse des connexions. Il a expliqué que sa couverture de la population atteignait 87% pour la 4G en Europe et 95% dans certaines zones urbaines ciblées de l'Inde pour la 3G.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion