Etrangers – A peine arrivés et déjà testés avant la rentrée

Publié

ÉtrangersÀ peine arrivés et déjà testés avant la rentrée

LUXEMBOURG - Tous les ans, nombre de
jeunes étrangers font leur première rentrée au Grand-Duché.

Plus d'un millier d'élèves fraîchement débarqués au Grand-Duché devraient faire leur entrée sur les bancs de l'enseignement public luxembourgeois le 15 septembre. S'ajoutent ceux qui iront dans le privé. Rien qu'à l'École européenne I, ils seront plusieurs centaines. Les chiffres ne sont pas arrêtés.

Certains prendront le train à la dernière minute voire en cours de route. «En général, les expatriés scolarisent leurs enfants dans l'enseignement privé francophone ou anglophone, note Marguerite Krier, de la Cellule d’accueil scolaire pour élèves nouveaux arrivants (Casna). Dans le public, nous voyons plutôt des enfants de migrants, pour moitié portuguais». La Casna propose de l'interprétariat en albanais, créole, chinois... pour aider les parents à s'y retrouver dans le système.

La Casna est aussi la case obligée des primoarrivants intégrant le lycée public. Ils y passent des tests pour être orientés vers les classes adaptées à leurs connaissances linguistiques. La Casna est en plein marathon pour recevoir les derniers inscrits.

Séverine Goffin

Ton opinion