Prévention – A quel âge les jeunes utilisent-ils un smartphone?
Publié

PréventionÀ quel âge les jeunes utilisent-ils un smartphone?

LUXEMBOURG - «Bee Secure» présentait mardi, les conclusions de son rapport annuel sur l'utilisation des technologies de l'information et de la communication par les jeunes.

Le temps passé par les jeunes sur les écrans est la principale préoccupation des parents, selon Bee Secure.

Le temps passé par les jeunes sur les écrans est la principale préoccupation des parents, selon Bee Secure.

Plus de 40% des enfants reçoivent leur premier smartphone avant l'âge de 12 ans, selon le rapport annuel de la plateforme Bee Secure, publié mardi. L'initiative gouvernementale qui promeut une utilisation plus sûre des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour les jeunes présentait son «Radar 2022», dans lequel figurent deux enquêtes menées auprès des parents et des jeunes.

«On parle de tendances observées sur une période donnée. Ce sont des idées, des discussions. Pour être plus représentatif, il aurait fallu un panel encore plus large, mais cela donne une direction» a rappelé Georges Metz, directeur du Service national de la Jeunesse, qui coordonne la plateforme Bee Secure.

Les petits jouent et regardent des vidéos

L’une des études, réalisée par le Service National de la Jeunesse (SNJ) en collaboration avec l'institut TNS Ilres sur un échantillon de 412 parents, montre que le smartphone est de loin l'appareil numérique le plus utilisé des plus de douze ans, dont 97% l'utilisent chaque jour.

Un autre chiffre significatif de l'enquête avance que 44% des 3-11 ans utilisent un smartphone au moins une fois par semaine. L'activité principale observée dans cette tranche d'âge est le jeu, suivie par le visionnage de vidéos.

Le temps d'écran, principal danger

Par ailleurs, 45% des parents d’enfants âgés de 12 à 16 ans sondés déclarent que leur enfant passe plus de 3 heures par jour sur son smartphone en semaine. L’activité principalement représentée dans cette tranche d’âge est le chat. De quels risques les parents se soucient-ils le plus?

Le panel interrogé répond que le danger principal rencontré par les 3-16 ans est le temps passé en ligne. Les contenus non adaptés à l’âge de l’enfant et la désinformation et les fake news sont les deux autres risques les plus cités pour ce groupe d’âge.

Téléphone interdit pendant les repas

Enfin, l’impact des «influenceurs» est mentionné comme un risque dans toutes les classes d’âge, de 3 à 30 ans. Selon les retours des jeunes âgés de 17 à 30 ans, les discours de haine, le cyberharcèlement et les vidéos violentes sont les expériences négatives les plus fréquemment rencontrées sur Internet.

L’étude questionne également les règles imposées par les parents pour une bonne gestion des usages. Pour les 12-16 ans, 80% des parents interdisent l’utilisation du smartphone pendant les repas et 67% d’entre eux demandent que le téléphone soit éteint pendant la nuit.

(yb/L'essentiel)

Ton opinion