Jeux olympiques – A qui la médaille de la plus grosse folie capillaire?
Publié

Jeux olympiquesÀ qui la médaille de la plus grosse folie capillaire?

Roses, bleues ou multicolores, les chevelures des sportives ont été variées. Sélection des teintures les plus dingues de cette quinzaine.

Les Jeux olympiques se terminent aujourd’hui. On retiendra les médailles et les exploits sportifs, mais aussi les colorations capillaires folles des athlètes (voir la galerie d’images ci-dessous).

Certaines ont choisi de faire référence aux couleurs de leur drapeau, comme Naomi Osaka, avec ses tresses blanches et rouges, ou la sprinteuse des Bahamas Shaunae Miller-Uibo, avec son bleu assorti à son équipement. Le bleu a aussi été arboré par la Barbadienne Tia-Adana Belle (course de haies) ou la volleyeuse turque Meryem Boz, qui avait opté pour une teinte marine.

Des couleurs flashy

Il y a eu des colorations fluos, comme celles de la coureuse jamaïquaine Shelly-Ann Fraser-Pryce qui est passée du jaune et orange au rose et vert durant la compétition. La footballeuse américaine Megan Rapinoe avait les cheveux violets alors que l’Américaine Tynita Butts-Townsend (saut à la perche) et la Française Yanis Esmeralda David (saut en longueur) les avaient roses. Le vert a aussi eu ses adeptes: Raven Saunders, la lanceuse de poids américaine, les Jamaïquaines Janieve Russell (400 mètres) - qui est ensuite passée au jaune - et Leah Nugent (course de haies) avec ses dreads vertes rassemblées en une forme d’ananas. Oluwatobi Amusan, du Nigéria, était coiffée de pompons rouges lors de la course de haies.

Des teintures aux couleurs des JO ont aussi été aperçues sur la canadienne Gabriela DeBues-Stafford lors du 1 500 mètres et sur Stephanie Mawuli, la basketteuse japonaise.

(L'essentiel/Lauren Cavin-Hostettler)

Ton opinion