Aménagement – A quoi ressemblera le Luxembourg de 2050?
Publié

AménagementÀ quoi ressemblera le Luxembourg de 2050?

LUXEMBOURG - Quatre acteurs ont été choisis dans le cadre d'une consultation pour établir une vision du pays, pour les 30 prochaines années.

L'aménagement du territoire se prépare à long terme au Luxembourg.

L'aménagement du territoire se prépare à long terme au Luxembourg.

Editpress

Comment vivra-t-on au Luxembourg et dans la Grande Région en 2050? Quatre équipes, qui ont été sélectionnées ce lundi par le ministère de l'Aménagement du territoire, dans le cadre de la consultation internationale «Luxembourg in Transition», ont la réponse. Ou en tout cas, des éléments de réponse.

L'Université du Luxembourg et les sociétés 2001 Sarl, Arep Ville Sas et MVRDV B.V. ont ainsi apporté au ministère des propositions d'aménagement du territoire et des scénarios de transition écologique pour les trente prochaines années. «Ces idées portent sur l'évolution de l'agriculture et de l'alimentaire, sur l'utilisation des terrains existants au lieu de la construction sur des zones vertes, ou l'amélioration de la mobilité pour améliorer notre qualité de vie», illustre Claude Turmes.

Une projection de l'Université de Luxembourg

Tout faire en moins de 20 minutes de trajet

Arep Ville a par exemple défini un modèle selon lequel chaque résident pourra trouver un service en moins de 20 minutes de trajet. De son côté, MRVDV B.V. a développé le concept de «multi-infrastructures». Un acteur de l'agroalimentaire pourrait par exemple agir pour la décarbonisation de l'économie en installant des panneaux photovoltaïques.

Et la suite? Cette consultation doit servir, d'une part, à orienter les travaux actuels de la refonte du Programme directeur d'aménagement du territoire (PDAT) du ministère. «Nous allons prendre les idées qui nous plaisent», précise le ministre. D'autre part, elle doit permettre d'initier des projets-pilotes «démontrant la volonté et la capacité de la société luxembourgeoise à s'engager réellement sur le chemin de la transition écologique».

Les travaux des quatre équipes sont consultables sur ce site.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Ton opinion