Inauguration vendredi – A30-Belval: un projet qui fait encore débat

Publié

Inauguration vendrediA30-Belval: un projet qui fait encore débat

BELVAL/AUDUN-LE-TICHE - Du côté des frontaliers, le contournement d'Audun-le-Tiche, via la nouvelle voie entre Belval et Micheville, ne va pas tout résoudre.

Le tracé du contournement (en vert financé par la Meurthe-et-Moselle et en rouge par la Moselle).

Le tracé du contournement (en vert financé par la Meurthe-et-Moselle et en rouge par la Moselle).

CG57

«Désenclaver le bassin de l'Alzette et les friches industrielles du Nord lorrain» tout en facilitant l'accès sur le territoire luxembourgeois par les frontaliers lorrains: la région Lorraine (devenue Grand Est) attendait beaucoup de la liaison A30 - Belval qui sera inaugurée vendredi matin. Un projet conséquent: 377 millions d'euros côté luxembourgeois pour relier l'A4 au rond-point Raemerich à la frontière à Belval, via un tunnel de 735 mètres. Et, côté français, plus de 56 millions d'euros (répartis entre la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, l'État, la Région et l'UE) pour 11 km de route de la frontière jusqu'au rond-point situé près du village de Thil en Meurthe-et-Moselle, afin de désengorger Audun-le-Tiche, une commune qui voit passer jusqu'à 20 000 frontaliers chaque jour.

Si l'inauguration est prévue vendredi, plus de 15 ans après le lancement du projet, les problèmes de circulation ne seront pour autant pas tous résolus, laissent entendre plusieurs frontaliers habitués à emprunter ces axes. Deux raisons. Les travaux ne sont pas terminés côté luxembourgeois. La jonction entre la fin du tunnel de Belval et l'A4 se fait par une zone de travaux, puis un giratoire, déjà engorgé. Il faudra attendre fin 2019 pour en voir la fin. Et surtout, du côté français, le nouveau tronçon, qui est déjà ouvert au public, ne sera pas forcément emprunté. Aujourd'hui, il n'y aurait que 2 000 véhicules par jour seulement, selon des chiffres du Quotidien.

La raison principale, c'est que les frontaliers venant du sud de l'A30 (la région d'Hayange, Briey, et même Nancy et Metz) ne sont pas tous enclins à faire un détour de près de 10 km pour rejoindre Tiercelet puis Thil. Pour aller à Belval, la traversée d'Audun-le-Tiche restera la voie la plus courte. Si les autorités restent confiantes, c'est qu'elles envisagent encore un nouveau barreau qui reliera Thil à l'A30 à hauteur de la sortie de Villerupt. Une ligne plus directe mais qui n'est pour l'instant qu'une idée. Quant à la liaison actuelle, le trajet est considéré comme «sinueux» et «malheureusement limité à 50 km/h par endroits» par les frontaliers qui l'ont déjà emprunté. «Sans compter qu'il sera de nouveau saturé une fois les 300 logements de l'Ecoparc de Micheville sortis de terre».

(JV/L'essentiel)

Ton opinion