Stratégie au Luxembourg – Accenture veut devenir un catalyseur du digital
Publié

Stratégie au LuxembourgAccenture veut devenir un catalyseur du digital

LUXEMBOURG - Le cabinet Accenture a fait le point, mardi, sur sa vision du digital au Luxembourg.

Accenture Luxembourg emploie 120 personnes dans ses bureaux et 180 personnes en outsourcing.

Accenture Luxembourg emploie 120 personnes dans ses bureaux et 180 personnes en outsourcing.

Fin 2014, Accenture a lancé la campagne Make It Digital, une opération pour promouvoir le développement du numérique au Grand-Duché. Le cabinet de conseil, qui a lancé une branche dédiée au digital, «veut aider le Luxembourg à trouver sa place. Il y a déjà des actions du gouvernement, mais avec nos compétences, on peut jouer un rôle dans cette émulation», a indiqué mardi, Laurent Moscetti, country managing director, qui a fait le point sur ses dix premiers mois à ce poste. Accenture Luxembourg espère devenir un catalyseur pour ses clients. Son expertise au Grand-Duché ne s'étend d'ailleurs plus uniquement à la stratégie numérique des banques et assurances mais aussi à une quarantaine d'industries, des groupes de communication et à des hôpitaux.

Selon Laurent Moscetti, «le secteur public est un des domaines très dynamiques» du digital. «Il y a des évolutions à préparer et des idées à appliquer». «Nous devons aussi laisser la porte ouverte à des grands qui peuvent nous apporter des idées comme Amazon, a plaidé le directeur. Les contraintes, comme la réglementation du pays, doivent rester abordables». Accenture Luxembourg emploie 120 personnes dans ses bureaux et 180 personnes en outsourcing. Le groupe international, qui fait 30 milliards de dollars de bénéfice annuel, a affiché 11% de croissance sur la première moitié de l'année fiscale. «La croissance est similaire au Luxembourg, c'est très positif pour la suite».

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Ton opinion