Selon une étude – Accros au boulot même sur la plage

Publié

Selon une étudeAccros au boulot même sur la plage

Plus de la moitié des salariés européens ne sont pas capables de couper complètement les ponts avec leur job durant leur temps libre, révèle une enquête.

Dur dur de se vider complètement la tête pendant les vacances...

Dur dur de se vider complètement la tête pendant les vacances...

dr

Délaisser dossiers et portables le temps des vacances ou d'une journée de repos, la plupart des Européens n'y parviennent pas, et affirment travailler pendant leur temps libre. Selon l'étude menée en juin sur le continent et publiée cette semaine, 58% des salariés emmènent un peu de travail dans leur valise. Les plus studieux sont les Italiens et les Irlandais: 75% d'entre eux déclarent travailler pendant leurs vacances et/ou temps libre. Viennent ensuite les Espagnols (66%), les Français (51%), les Allemands et les Britanniques (45%), puis les Suédois (43%). Près de la moitié des Européens (47%) déclarent que leurs employeurs attendent d'eux qu'ils restent joignables.

Les raisons avancées pour ces acharnés du boulot? D'abord, certains avouent garder le sens des responsabilités même en dehors du bureau (35%). Il y a ensuite les imprévus qu'il faut gérer (31,5%), et la charge de travail qui ne sera pas fait si on ne s'en occupe pas (25%). Près de 24% des personnes interrogées disent également apprécier travailler. Les Français décrochent la palme du temps consacré en moyenne par jour à leur travail pendant leurs congés: deux heures. Ils planchent plus que leurs voisins européens où la moyenne s'établit à 83 minutes.

(L'essentiel Online/AFP)

L'étude

L'étude commandée par lastminute.com a été réalisée par YouGov sur un échantillon total de 10 203 sondés en juin 2012. Cette étude a été menée en ligne et les chiffres ont été pondérés en fonction de chaque pays interrogé.

Ton opinion