Grande-Bretagne – Accusés d'avoir tué six de leurs enfants

Publié

Grande-BretagneAccusés d'avoir tué six de leurs enfants

Les parents des six enfants morts dans un incendie au début du mois dans le centre de l'Angleterre ont comparu jeudi devant la justice, après avoir été inculpés pour meurtre.

Mick Philpott, 55 ans, et sa femme Mairead, 31 ans, inculpés pour le meurtre de six de leurs enfants mercredi soir, ont été maintenus en détention par un tribunal du Derbyshire, qui a renvoyé l'affaire à vendredi devant la cour criminelle de Nottingham. Les six frères et sœurs, âgés de 6 à 13 ans, avaient péri dans le sinistre survenu le 11 mai, aux premières heures de la matinée, dans la maison familiale à Allenton. Peu après le sinistre d'origine criminelle, deux personnes, une femme de 28 ans et un homme de 38 ans résidant dans la ville voisine de Derby, avaient été arrêtées, puis relâchées.

Les parents ont été interpellés à la surprise générale. Ils avaient tenu quelques jours après le drame une conférence de presse où ils étaient apparus défaits. Au moment de l'incendie, la police avait souligné que le père avait fait une «tentative courageuse» pour sauver les enfants, qui dormaient à l'étage. Devant les caméras de télévision, les parents en pleurs avaient remercié les personnes intervenues pour tenter de sauver les enfants, et les habitants du quartier pour leur soutien.

17 enfants

Le couple a comparu jeudi, sans témoigner d'émotion apparente cette fois, devant le tribunal, alors qu'un homme et une femme dans les bancs du public ont été évacués après avoir lancé des insultes. Selon la police, du pétrole aurait été versé dans la boîte aux lettres, démarrant l'incendie. Cinq enfants étaient morts dans leur sommeil, asphyxiés par la fumée, tandis que le sixième avait succombé quelques heures plus tard à l'hôpital.

Mick Philpott avait fait la Une des journaux en 2007 en apparaissant dans un documentaire télévisé sur l'aide sociale, alors qu'il vivait des allocations familiales pour ses nombreux enfants. Il avait demandé à la municipalité un logement plus grand pour héberger ses 17 enfants, sa femme et sa petite amie.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion