Nantes – Affamé et fatigué, le père est prêt à descendre

Publié

NantesAffamé et fatigué, le père est prêt à descendre

Le père divorcé, retranché depuis vendredi en haut d'une grue à Nantes pour réclamer le rétablissement du droit de visite sur son fils, va redescendre dans la journée. Il n'a plus de vivres.

Le père retranché, Serge Charnay, 42 ans, affirme ne pas avoir vu son fils depuis deux ans. Il avait alors perdu son droit de visite suite à une condamnation pour soustraction d'enfant.

L'homme qui n'a pas mangé ni bu depuis samedi matin a fait savoir qu'il allait redescendre après la réunion prévue lundi entre les ministres de la Justice, Christiane Taubira, et de la Famille, Dominique Bertinotti, ainsi que l'association SOS Papa et d'autres associations de défense des droits des pères. «Je vais descendre après la réunion de Mme Taubira avec les associations» de défense des droits des pères, a affirmé Serge Charnay, 42 ans, «sauf si vraiment il y avait des imprévus pour d'autres raisons».

Il a tagué en haut de la grue «sauver les enfants de la justice» et dessiné un cœur, après être descendu en rappel de 4 à 5 mètres depuis le sommet. M. Charnay, auquel de l'eau et des vivres ont été montés jusqu'au sommet de la grue, n'a pas répondu à la proposition renouvelée des autorités qu'il puisse déposer ce lundi matin «une requête express au tribunal pour réexaminer sa situation», avec «un avocat mis à sa disposition au tribunal».

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion