A Paris – Agathe Auproux abordée par un «fan» trop insistant

Publié

À ParisAgathe Auproux abordée par un «fan» trop insistant

Alors qu’elle faisait ses courses, Agathe Auproux a été malmenée par un individu qui l’avait reconnue. Elle condamne ce genre de comportement.

La chroniqueuse de «Balance ton post» Agathe Auproux a vécu une mésaventure en pleine rue, à Paris.

La chroniqueuse de «Balance ton post» Agathe Auproux a vécu une mésaventure en pleine rue, à Paris.

Instagram

Pas tous les jours facile de passer incognito dans la rue quand on est connue. Vendredi 12 mars, Agathe Auproux a vécu une situation très désagréable alors qu’elle faisait ses courses dans un centre commercial à Paris. C’est dans une story Instagram que la chroniqueuse de «Balance ton post», sur C8, a raconté sa mésaventure. «J’appelle ma mère pour me changer les idées en faisant la queue à la caisse. Je sens qu’un mec me fixe de façon très insistante, ce qui est toujours gênant. Je me dis que je suis masquée, en jogging et sans lunettes, donc peu probable qu’il me reconnaisse et veuille m’aborder», a-t-elle d’abord raconté.

Malheureusement pour elle, l’individu l’avait bien reconnue. «Je sors du Casino, toujours le téléphone à l’oreille, donc clairement en pleine conversation… Le mec m’attendait à la sortie du magasin. Il m’aborde en me sautant dessus, sans bonjour, ni rien: «AGATHE AUPROUX! Ah c’est bien vous Agathe Auproux!» Je le regarde, je lui dis: «Oui, désolée Monsieur mais je n’ai vraiment pas le temps, je suis au téléphone avec ma maman là» et je ne m’arrête pas», a-t-elle expliqué.

Coup de gueule

Vexé par la réaction d’Agathe, le malotru est alors devenu agressif: «Il commence à hausser le ton: «Ah ouais? Je vais le dire à Cyril Hanouna. Vous êtes comme ça vous? Aussi désagréable?» Je l’entends limite m’insulter et surenchérir plus je m’éloigne», a déploré l’ex-chroniqueuse de «TPMP».

Blessée par l’attitude de cet homme, la journaliste a poussé un coup de gueule. «Est-ce que c’est audible pour vous que je puisse traverser des moments parfois compliqués et que les rares fois où ça arrive je ne sois pas dispo pour faire des photos? a-t-elle demandé à ses fans. Ou est-ce qu’en tant que personnalité publique, quoi qu’il se passe dans ma vie, je dois TOUJOURS donner le change quand on me sollicite dans la rue?»

La Française de 29 ans s’est ensuite directement adressée à celui qui l’avait malmenée: «Je n’ai pas compris ta réaction négative face à mon indisponibilité, les paroles mauvaises, les jugements, mais tranquille. Si on se croise de nouveau dans un contexte différent, je serai contente d’échanger et de faire un selfie.»

(L'essentiel/lja)

Ton opinion