François Bausch – «Aider à renouveler le parc automobile»
Publié

François Bausch«Aider à renouveler le parc automobile»

LUXEMBOURG - Le ministre du Développement durable, François Bausch, a voulu rassurer le secteur sur l'imposition des voitures de société.

François Bausch a voulu rassurer le secteur de l'automobile, lors de la présentation de l'Autofestival.

François Bausch a voulu rassurer le secteur de l'automobile, lors de la présentation de l'Autofestival.

Editpress/Faussems

C'est dans un contexte tout particulier que le 52e Autofestival, qui se déroule du samedi 23 janvier au lundi 1er février a été présenté, lundi soir, à la Chambre des métiers. Les immatriculations de voitures sont en bernes par rapport à l'année passée (-6,75%), particulièrement dans le secteur privé (-16%). Soucieux de justifier ce recul, Ernest Pirsch, président de la Fegarlux (Fédération des garagistes du Grand-Duché de Luxembourg) et Ed Goedert, président de l'Adal (Association des distributeurs automobiles luxembourgeois) ont notamment mis en avant la hausse de la TVA.

Des difficultés à recruter des apprentis dans les métier de l’automobile à la réforme du contrôle technique, plusieurs sujets ont été abordés lors de discours résolument politiques. Mais c'est bien la possible hausse de l'imposition sur les véhicules de sociétés qui a mobilisé toute l'attention. À propos du communiqué commun envoyé en fin de semaine dernière par les acteurs du secteur, Ernest Pirsch a fait part du «sentiment d'insécurité» qui anime actuellement les entreprises et salariés de l'automobile concernant cette réforme fiscale. Une réforme qui n'aurait, selon lui, que des conséquences néfastes pour l'économie du pays.

Répondant à ces inquiétudes, François Bausch a tenté de rassurer les professionnels. S'il a confirmé que le gouvernement envisageait de faire évoluer la fiscalité dans le domaine, le ministre du Développement durable a précisé que les mesures étudiées serviraient avant tout à «promouvoir» les voitures hybrides et écologiques. «Nous souhaitons élargir le système, afin que les entreprises participent au renouvellement du parc automobile. Le gouvernement rassemblera le secteur une fois les pistes fixées», a-t-il conclu.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

En chiffres

La SNCA (Société nationale de circulation automobile) a dévoilé quelques chiffres sur le secteur de l'automobile.

• 410 771 voitures et camionnettes dans le pays en 2015, contre 401 348 en 2014.

• Première immatriculations: 46 473 en 2015, contre 49 793 en 2014.

• Immatriculations de voitures d'occasion: 55 061 en 2015 contre 54 998 en 2014.

• 45% des voitures d'occasion sont vendues pour moins de 5 000 euros

Ton opinion