Séisme de 8,7 à Sumatra – Alerte au tsunami levée, retour à la normale

Publié

Séisme de 8,7 à SumatraAlerte au tsunami levée, retour à la normale

Le centre américain d'alerte aux tsunamis a annoncé mercredi avoir levé l'alerte pour l'ensemble de l'océan Indien, après le séisme de magnitude 8,6 qui s'est produit au large de Sumatra.

«Les niveaux de la mer observés indiquent à présent que la menace a diminué pour la plupart des zones concernées, l'alerte au tsunami que le centre avait émise est donc levée», ont déclaré les scientifiques américains dans un communiqué, après avoir dans un premier temps réduit la zone d'impact potentiel à l'Indonésie, l'Inde, Sri Lanka, les Maldives et le territoire britannique de Diego Garcia.

Les autorités indonésiennes ont aussi levé l'alerte au tsunami qu'elles avaient émise à la suite du violent séisme de magnitude 8,6 survenu dans l'après-midi au large de l'île de Sumatra, a annoncé la présidente de l'Agence indonésienne de géophysique. «L'alerte au tsunami a été levée. Les gens peuvent donc rentrer chez eux», a déclaré la présidente de l'agence, Sri Woro B. Harijono, sur la chaîne de télévision Metro TV. Dans la foulée, le Sri Lanka a annoncé la levée de l'alerte.

L'alerte rouge avait été lancée

L'Inde et le Sri Lanka ont eux réduit le niveau d'alerte au tsunami dans les îles Andaman et Nicobar, situées dans l'océan indien, et ont levé leur avertissement concernant plusieurs États côtiers, a annoncé le Centre indien de surveillance des tsunamis. «La période au cours de laquelle des vagues significatives (auraient pu résulter) d'un tsunami est désormais terminée pour toutes les zones côtières menacées», a indiqué un communiqué du Centre, après le séisme de magnitude 8,6 qui s'est produit mercredi au large de l'île indonésienne de Sumatra.

Le Centre de surveillance des tsunamis avait émis une alerte rouge pour les îles Andaman et Nicobar, situées à plus de 1 000 km du continent, tandis que six États côtiers du pays, parmi lesquels les États touristiques de Goa, du Kérala et du Tamil Nadu, avaient été placés sous haute surveillance. Les deux îles ont été placées en alerte orange, selon un responsable du centre, S.A. Kishore.

Tremblement de terre ressenti pendant cinq minutes

Le séisme a eu lieu à 10h38, heure luxembourgeoise, à 23 km de profondeur et environ 430 km au sud-ouest de Banda Aceh, la capitale de la province d'Aceh, avait indiqué plus tôt l'Institut américain de géophysique (USGS), qui avait initialement évalué la magnitude à 8,9. Le tremblement de terre a été suivi, deux heures plus tard, par une réplique de magnitude 8,2. Conséquence du séisme, des vagues atteignant jusqu'à 80 cm de hauteur ont été observées sur la côte occidentale de Sumatra, a souligné l'agence indonésienne de géophysique, déclenchant une alerte au tsunami sur l'ensemble de l'océan Indien.

Dans la station balnéaire de Patong, en Thaïlande, les touristes ont déserté la piscine de leur hôtel pour se réfugier sur le toit, nous signale un lecteur sur place (voir diaporama ci-dessus). À Khao Lak, plus au nord, des touristes se sont précipités sur les hauteurs de la ville pour se mettre en sécurité. Le tremblement de terre a été ressenti pendant environ 5 minutes. La secousse a déclenché des scènes de panique.

Le Sri Lanka a invité toutes les populations côtières à s'éloigner du littoral et à se rendre en lieu sûr. Les autorités thaïlandaises ont elles aussi demandé aux populations vivant sur la côte de la mer Andaman d'évacuer et de se déplacer dans les hauteurs.

(L'essentiel Online avec agences)

Sumatra, située dans le nord-ouest de l'archipel indonésien, avait été secouée le 26 décembre 2004 par un violent tremblement de terre de magnitude 9,3 qui avait provoqué un tsunami sur les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est. Il avait causé la mort de plus de 220 000 personnes, dont près de 170 000 dans la seule province d'Aceh.

Ton opinion