Dur d'être mère – Alessandra Sublet a eu un gros baby blues
Publié

Dur d'être mèreAlessandra Sublet a eu un gros baby blues

L’animatrice de «C à vous», sur France 5, confie avoir été malheureuse après la naissance de sa fille Charlie, en juin dernier.

La jeune femme est épanouie malgré les moments difficiles.

La jeune femme est épanouie malgré les moments difficiles.

DR

Il y a un mois, Alessandra Sublet disait à Paris Match sa joie d’être mère pour la première fois. Elle racontait qu’après l’accouchement, elle avait «plané pendant cinq heures».

Mais aujourd’hui, son discours a changé. Dans une interview au magazine Elle, la maman de 35 ans confie avoir souffert de baby blues et avoir été débordée par l’attention que demandait Charlie. «J’ai connu des moments de grande solitude cet été. J’ai beaucoup pleuré. J’ai même honteusement rêvé que mon mec disparaisse avec ma fille le temps d’un week-end pour pouvoir souffler.» Alessandra Sublet constate que la réalité d’avoir un enfant n’est pas conforme au mythe de la maman éperdue de bonheur devant le petit être auquel elle a donné la vie. «On lit partout que grossesse et bébé riment avec plénitude, mais on ne raconte ni la fatigue ni les coups de blues.»

L’animatrice ne regrette pourtant pas d’être mère, elle souhaite même agrandir la famille: «C’est une rencontre amoureuse qui m’a donné envie de faire un enfant et cela s’est fait très vite. D’ailleurs, aujourd’hui, je n’ai qu’un désir: recommencer.»

(L'essentiel Online/Myriam Genier)

Ton opinion