Football – Angleterre – Alex Ferguson encense le coach de... Liverpool

Publié

Football – AngleterreAlex Ferguson encense le coach de... Liverpool

L'Écossais, ancien entraîneur de Manchester United (1986-2013) a salué le travail de Jürgen Klopp, coach allemand du grand rival Liverpool.

On peut avoir livré bataille férocement durant près de 30 ans à un club adverse et objectivement admirer les choses que l'ennemi juré à bien su faire. Alex Ferguson l'a prouvé cette semaine en offrant son regard sur Liverpool dans les médias britanniques. Alors qu'il s'était parfois, au cours de sa carrière, fendu de déclarations cinglantes à l'attention du «meilleur ennemi».

«Mon plus grand challenge à ce jour a été dégommer Liverpool de leur putain de perchoir! Vous pouvez imprimer ça», avait-il lâché un soir de 2002, faisant référence à la fin de la domination du rival honni sur le championnat anglais. Les Reds avaient en effet dominé le championnat entre le milieu des années 1970 et 1990, date de leur dernier sacre national, devenant à l'époque recordman des titres de champion d'Angleterre.

«On ne veut pas que Liverpool nous passe devant»

Dépassé depuis 2013 par Manchester United, l'équipe aujourd'hui dirigée par l'Allemand Jürgen Klopp a eu de la peine à se refaire une place au soleil dans la Premier League. Un statut qui semble en passe de changer, puisque le LFC pointe cette saison au troisième rang provisoire, à égalité de points avec le leader Manchester City, tandis que United rame à la 7e place avec six points de retard. La «patte» de Klopp n'est bien entendu pas étrangère à cette mue liverpuldienne.

En grand connaisseur, Sir Alex Ferguson n'a ainsi pas hésité à saluer le travail du nouvel homme fort d'Anfield. «Il a vraiment fait du bon travail et a ravivé l'enthousiasme de Liverpool, a-t-il jugé. Il arrive que des grands clubs n'y arrivent plus. Pendant deux décennies, Liverpool a changé d'entraîneur sans construire sa propre identité. On peut maintenant sentir véritablement qu'il faudra compter avec eux cette année. On peut voir le dévouement de Klopp sur le banc de touche. Je suis sûr que son travail à l'entraînement est similaire. Il a une forte personnalité, c'est absolument vital dans un grand club».

Une situation qui inquiète tout de même Ferguson, resté grand supporter de ManU, dont les présences au stade d'Old Trafford sont toujours fréquentes. «Il m'inquiète parce que s'il y a une chose que United ne veut pas, c'est que Liverpool passe devant», a-t-il rappelé. Pour l'heure, Manchester United mène toujours au nombre de titres nationaux. Mais Liverpool a cette saison des arguments pour réduire à nouveau l'écart avec son vieil ennemi.

(L'essentiel/duf)

Ton opinion