Tennis – Alexander Zverev gagne et élimine Rafael Nadal
Publié

TennisAlexander Zverev gagne et élimine Rafael Nadal

Vainqueur de Daniil Medvedev, «Sascha» Zverev s'est donné le droit de défendre son titre. Rafael Nadal éliminé.

Alexander Zverev affrontera Dominic Thiem en demi-finale.

Alexander Zverev affrontera Dominic Thiem en demi-finale.

Roger Federer connaît le nom de son adversaire, samedi en demi-finale du Masters (15h). Il s'agit de Stefanos Tsitsipas. Le verdict est tombé de la raquette de «Sascha» Zverev, lequel n'a pas tremblé face à un Daniil Medvedev déjà éliminé (6-4, 7-6). Plombé par un break concédé d'entrée, le finaliste de l'US Open a passé sa soirée à courir après le score.

Une position compliquée lorsque vous n'avez plus rien à gagner. Tenant du titre à l'O2 Arena, «Sascha» Zverev n'avait alors plus qu'à contrôler ses nerfs et capitaliser sur la qualité de son service. Il retrouvera «son pote» Dominic Thiem samedi soir pour une place en finale.

Ce ne sera pas Nadal

Le résultat de ce match avait également le pouvoir de désigner l'adversaire de Roger Federer lors de la première demi-finale. Ce ne sera pas Rafael Nadal qui avait pourtant fait sa part du travail en gagnant dans l'après-midi. «Je ne sais pas encore si je vais regarder ce match, expliquait-il après son succès contre Tsitsipas. Je vais probablement aller manger en famille, en essayant de tout faire comme il faut au cas où j'apprends que je dois revenir sur le court demain». Sans doute que le Majorquin s'est offert un dessert ou un verre de rouge quand il a reçu la notification du résultat. Il se consolera avec la finale de la Coupe Davis, dès lundi à Madrid.

Roger Federer, lui, retrouvera donc Stefanos Tsitsipas pour leur cinquième duel de la saison (3-1 en comptant la Hopman Cup). Le Grec avait gagné le plus prestigieux à Melbourne, «RF» les deux derniers. «Stefanos sert bien, prend la balle tôt. Il ne faut pas le laisser jouer, prévient «le Maître». Son tennis est aussi très varié car il lifte beaucoup en revers et frappe son coup droit à plat. C'est bien de l'avoir battu les deux dernières fois.» Pour rappel, c'était sur la route de ses titres à Dubaï et à Bâle. Deux souvenirs inspirants.

(L'essentiel/nxp)

Ton opinion