Alerte apéro: Aliments et boissons à bannir avant une dégustation de vins

Publié

Alerte apéroAliments et boissons à bannir avant une dégustation de vins

Pour beaucoup, le vin est indissociable d’un bon repas. Certains aliments peuvent toutefois influencer les papilles gustatives. Il convient donc de les éviter avant une dégustation de vins.

par
Luise Faupel
Certains aliments sont à éviter avant une dégustation de vins, car ils influencent leur goût.

Certains aliments sont à éviter avant une dégustation de vins, car ils influencent leur goût.

Getty Images

L’hiver est propice aux dégustations de vins, qu’elles soient organisées dans le cadre d’une fête d’entreprise ou dans le cercle familial, à l’occasion des fêtes de fin d’année. Qui dit vin, dit amuse-bouches ou repas (de fête).

Mais attention: ce que l’on mange avant ou pendant une dégustation de vins peut avoir une énorme influence sur la perception du goût du vin. Pas top, surtout quand on ne veut rien laisser au hasard.

L’ail et l’oignon

Pas de chance, l’ail et l’oignon sont à la base de presque toutes les préparations. Pour autant, il vaut mieux y renoncer avant une dégustation de vins, car ils laissent un arrière-goût intense et persistant. Cela s’applique d’autant plus aux oignons consommés crus ou marinés. C’est pourquoi il vaut mieux éviter les petits oignons blancs qui accompagnent la fondue ou la raclette hivernale avant une dégustation.

L’ail et l’oignon laissent un arrière-goût persistant dans la bouche.

L’ail et l’oignon laissent un arrière-goût persistant dans la bouche.

Pexels / Karolina Grabowska

Les cornichons

S’il y a des cornichons sur le plateau de fromage et de charcuterie qui accompagne la dégustation de vins, mieux vaut les laisser de côté. Les aliments acides et marinés sont réputés accaparer le goût bien plus longtemps qu’il n’est souhaitable. Les vinaigrettes sont donc également à bannir.

Une fois que vous avez trouvé le vin qui vous convient le mieux, rien ne vous empêche de consommer à nouveau ces aliments. Ils s’accordent surtout avec des vins blancs moyennement corsés, plutôt fruités, c’est-à-dire un sylvaner ou un Sauvignon blanc.

Souvent présentés en accompagnement, les cornichons ne sont toutefois pas conseillés lors d’une dégustation de vins.

Souvent présentés en accompagnement, les cornichons ne sont toutefois pas conseillés lors d’une dégustation de vins.

Getty Images/RooM RF

Les artichauts et les asperges

Les artichauts et les asperges sont également très appréciés pour l’apéritif. Les artichauts contiennent de la cynarine, qui confère un goût plus sucré à tout ce qu’on lui associe. La chlorophylle contenue dans les asperges donne, quant à elle, un goût métallique au vin. 

Avez-vous déjà fait une dégustation de vins?

Le café et certains thés

Lors d’une dégustation de vins, il s’agit de s’imprégner de tous les arômes et de n’en laisser s’échapper aucun. Pour ce faire, les substances amères sont particulièrement importantes. Or, le café rend le palais moins sensible à ces substances amères à court terme.

1 / 2
Il n’est pas conseillé de prendre un café avant une dégustation de vins.

Il n’est pas conseillé de prendre un café avant une dégustation de vins.

Pexels / Mikhail Nilov
Aucun arôme ne doit nous échapper lors d’une dégustation.

Aucun arôme ne doit nous échapper lors d’une dégustation.

Getty Images/Tetra images RF

En même temps, le café intensifie le goût du sucré, ce qui peut être regrettable dans la mesure où il va changer la façon de percevoir certains vins. De même, l’évaluation de l’acidité d’un vin va également être faussée après  l’absorption de caféine, car celle-ci inhibe la production de salive.

Si vous êtes de toute façon plutôt thé que café, il vaut mieux opter pour des thés qui contiennent peu ou pas de tanins et qui ne nécessitent pas une longue infusion, avant une dégustation de vins. De manière générale, boire est évidemment autorisé et même recommandé lors d’une dégustation de vins. L’eau gazeuse neutralise le goût au niveau du palais entre la dégustation de deux vins.

Pas un problème d’ordinaire

En général, les aliments ci-dessus ne posent évidemment absolument aucun problème – ils sont même souvent appréciés pour accompagner un vin.

Toutefois, comme ils risquent de masquer certains arômes gustatifs du vin, ils vaut mieux éviter de les consommer avant une dégustation.

Le chou de Bruxelles et le brocoli

Les aliments riches en soufre et en chlorophylle peuvent donner un goût fade au vin.

Les aliments riches en soufre et en chlorophylle peuvent donner un goût fade au vin.

Pexels / Southstore Design

Si votre entreprise a organisé une dégustation de vins accompagnée d’un repas festif, sachez que le chou de Bruxelles a un goût terreux et légèrement soufré. Des caractéristiques qui ne passent pas très bien avec le vin, dont elles modifient le goût de sorte à le rendre fade et terne. Il en va de même avec le chou frisé et le brocoli.

Avez-vous d’autres conseils à partager en matière de dégustation de vins?

Ton opinion

3 commentaires