Avis tranché: Allaitement: Ashley Graham veut qu’on respecte le choix des mamans

Publié

Avis tranchéAllaitement: Ashley Graham veut qu’on respecte le choix des mamans

Allaiter ou non est un choix personnel. Ashley Graham souhaite que l’on respecte cela et raconte ses différentes expériences avec ses trois enfants.

par
Lauren Cavin-Hostettler
Ashley Graham, mannequin et maman de trois enfants est aussi l’ambassadrice de Bobbie, marque de lait en poudre.

Ashley Graham, mannequin et maman de trois enfants, est aussi l’ambassadrice de Bobbie, marque de lait en poudre.

Bobbie

«Il n’y a pas une façon qui est meilleure que l’autre. Il ne s’agit pas de choisir la meilleure solution, il s’agit de savoir ce qui est le mieux pour vous et votre famille. Il ne faut pas se soucier de ce que le monde pense. Je suis prête à mettre fin à la guerre de l’alimentation des bébés», déclare Ashley Graham, à Vogue, à propos de son nouveau contrat avec la marque de lait en poudre, Bobbie. «C’est décourageant d’entendre les gens vous dire quoi faire avec votre propre corps».

La mère de trois enfants revient sur sa propre expérience de l’allaitement: «J’ai allaité Isaac [son aîné] pendant treize mois. J’ai arrêté car j’étais fatiguée. Et puis j’ai eu les jumeaux [en janvier 2022]. La première semaine a été vraiment difficile. C’était dur de faire en sorte que les deux prennent le sein en même temps. J’ai fini par y arriver, mais je n’arrivais pas à suivre».

Suivre son instinct

Avec son premier fils, elle s’était fixé comme objectif personnel de tenir un an. «Et puis j’ai fait un an et j’ai pensé: ''Et si je continue?''». Le mannequin se rappelle que quelqu’un lui a dit: «Tu ne veux pas être cette maman, dont les enfants sont assez grands pour soulever la chemise. Et j’ai répondu: ''Eh bien, et si je suis cette maman? Qu’est-ce que ça peut faire? Merci''. Merci beaucoup pour cette contribution». Elle a décidé de donner à ses jumeaux, Roman et Malachi, du lait maternisé plus rapidement, mais les commentaires n’ont pas cessé. «On me disait: ''Eh bien, vous allez toujours allaiter, non?'' ou ''Tu n’arrêtes pas, hein?''» Sa solution? Suivre son intuition.

Informer d’autres mamans

Le mannequin, âgé de 34 ans, regrette de ne pas avoir été assez informé durant sa grossesse à propos de l’allaitement et des options existantes. À travers sa prise de parole, elle espère aider d’autres mamans. «Isaac a presque trois ans et les jumeaux ont huit mois. Ils ne sont pas différents parce qu’ils ont reçu du lait en poudre plus rapidement. Mes enfants sont heureux. Ils mangent. Ils sont vivants. Et la preuve est dans leur caca».

Ton opinion

1 commentaire